Conférence 2018 - Note conceptuelle

 

Regroupement des professionals canadiens en développement international (RPCDI) en collaboration avec le Conseil canadien de droit international (CCDI) sont heureux de présenter:

Note conceptuelle

L'INSCRIPTION EST MAINTENANT OUVERTE!


Un nouveau programme international pour le Canada

À la mi-2017, le Canada a annoncé ses nouvelles priorités de politique étrangère dans la diplomatie et la défense, dans le commerce et dans le développement international. Ensemble, ces politiques définissent la position internationale du Canada. Plutôt que de se retrancher vers l'intérieur en ces temps turbulents, ce gouvernement signale l'urgence de monter au créneau et d'aborder de front les tensions sur le multilatéralisme. Quelle forme prendra ce nouvel engagement du «libéralisme canadien» sur la scène mondiale? Et quelle préparation nous engagera dans cette voie, nous, praticiens du développement et  juristes et spécialistes des droits de la personne?

Une invitation à comprendre le nouveau paysage politique

Notre conférence aura lieu les 22 et 23 janvier 2018 à Ottawa. Elle a pour titre «Égalité des genres, gouvernance inclusive et lois: en harmonie pour un monde meilleur». Le RPCDI et le CCDI sont ravis de rassembler les décideurs politiques, les praticiens du droit international et du développement et les universitaires pour comprendre les dernières discussions, discuter des conséquences et établir des liens professionnels. Pour nos deux organismes, il s’agit d’une première collaboration. Elle résulte d’un intérêt commun pour la politique étrangère canadienne et d’un accord partagé sur l'importance de la gouvernance et de la primauté du droit pour tracer la route vers un monde meilleur.

L'encre de la publication de la nouvelle politique a à peine séché et on s’évertue encore à en définir les priorités et les stratégies. Par conséquent, les praticiens canadiens de nos deux sphères d’action ont avantage à se familiariser avec les derniers développements de politiques et de programmation,  et de profiter de la participation d’Affaires mondiales Canada et d’organismes internationaux pour améliorer le dialogue sur ces questions avant l’achèvement des nouvelles stratégies.

Déballage de la nouvelle Politique d'assistance internationale féministe (PAIF)

La PAIF fera l'objet de notre discussion. Lors de la présentation de cette politique, la ministre Freeland a affirmé: «La paix et la prospérité sont des droits fondamentaux pour tous les citoyens. Aujourd’hui, en tant que Canadiens, nous avons une chance inouïe d’aider les populations des pays en développement du monde entier à joindre la classe moyenne mondiale et le système multilatéral sur lequel elle repose». Avec la PAIF, le Canada a l'intention de remédier aux déséquilibres du pouvoir, y compris l'inégalité entre les sexes et, en même temps, de proposer des politiques et des lois favorables à la croissance qui peuvent être respectées. Les objectifs de la politique comprennent:

  • Aider à promouvoir le leadership et la prise de décision des femmes dans la gouvernance et la gestion du secteur public à tous les niveaux.
  • Aider à renforcer les systèmes juridiques et à promouvoir des réformes qui éliminent toutes les formes de discrimination à l'égard des femmes et des filles.
  • Améliorer l'accès à la justice pour les femmes et les filles.
  • Soutenir la protection des défenseurs des droits humains des femmes.
  • Soutenir les efforts et les capacités des gouvernements à tous les niveaux pour que les services publics répondent mieux aux besoins et au potentiel des femmes et des filles.

Dans les textes annonçant les nouvelles priorités de la politique étrangère, y compris la PAIF, les auteurs rappellent l'histoire de l'activisme de puissance moyenne qu’a mené le Canada de l'après-guerre. Ils parlent de renforcer l'ordre multilatéral que le Canada a aidé à créer- les règles, les systèmes et les institutions mondiales. La ministre Freeland déclare: «Ce système a été au cœur des notions fondamentales de l'intégrité territoriale, des droits de la personne,  de la démocratie, du respect de la primauté du droit et de l'aspiration à un commerce libre et amical». Dans ce discours, le Canada cherche des façons d'accompagner rapidement les économies émergentes dans leur cheminement vers la classe moyenne mondiale et de s'attaquer aux défis mondiaux que sont le changement climatique, les inégalités et les conflits, ainsi que les migrations de masse qui résultent trop souvent de ces derniers.

Comprendre les intentions canadiennes dans le contexte mondial

Nos discussions s'appuieront également sur d'autres sources, y compris le Rapport sur le développement mondial de la Banque mondiale de 2017: la gouvernance et la loi, qui souligne l’émergence graduelle d’une acceptation internationale des graves méfaits des déséquilibres de pouvoir sur l'efficacité et à l'exécution des politiques. Le rapport demande de redoubler d’efforts pour aider les acteurs étatiques et non étatiques à mieux travailler ensemble pour élaborer et appuyer des politiques inclusives. Il appelle en outre à repenser les principes de gouvernance qui mènent à un développement efficace et il identifie les moteurs du changement qui aideront à effectuer un plaidoyer en faveur d'une gouvernance inclusive pour le développement. Serviront également de référence, dans la discussion sur l'harmonisation des nouvelles priorités du Canada avec ce mouvement international, les objectifs on ne peut plus pertinents de développement durable (ODD) que sont l'égalité des genres, la gouvernance inclusive et la primauté du droit.

Un programme de conférence en cours d’élaboration...

Notre programme paraîtra dans les jours à venir. RPCDI et CCDI sont occupés à chercher dans leurs réseaux des idées de contenu et des conférenciers  accomplis. La Conférence RPCDI / CCDI 2018 comportera quatre volets clés:

  1. Les modèles de gouvernance facteurs de changement
  2. L'approche féministe du Canada en matière d'assistance internationale
  3. Les compétences et outils pratiques pour les professionnels du développement, y compris le réseautage, la mesure du rendement et la sécurité
  4. Le financement et le partenariat avec Affaires mondiales Canada, le système multilatéral, les banques de développement et autres sources pour vous aider à cibler et commercialiser vos services.

Entre les séances plénières et les ateliers, vous aurez la chance de rencontrer des dirigeants du gouvernement, de la société civile et du secteur privé.

L'inscription à la conférence est ouverte!

À mesure que nous nous approcherons de la conférence, nous afficherons les noms des ressources et les horaires des événements. De plus, nous ferons tout en notre possible pour favoriser la rencontre d'autres participants à la conférence. Nous voulons que chacun-e s'en retourne enrichi-e d'idées et de nouveaux contacts. Si vous souhaitez faire du bénévolat,  envoyez un courriel à CAIDPRPCDI@gmail.com.