Conférenciers

Biographies des conférenciers

Karim Harji

Karim Harji est co-fondateur et associé de Purpose Capital, qui aide les investisseurs à concevoir et mettre en œuvre des stratégies d'investissement d'impact dans ​​un large éventail de secteurs, de catégories d'actif et de régions. Il a récemment participé à l'évaluation stratégique de l’Impact Investing Initiative de la Rockefeller Foundation. Il est co-auteur de Accelerating Impact: Achievements, Challenges and What's Next in Building the Impact Investing Industry. Il a aussi cofondé  Venture Deli qui contribue à la capitalisation et à la croissance d’entreprises qui ont de l’importance dans le monde.

Karim enseigne l'entrepreneuriat social à la Faculté de génie appliquée de l'Université de Toronto et est associé de recherche principal au Centre for Community Innovation à l'Université Carleton. Auparavant, il a travaillé à Social Capital Partners et a co-fondé SocialFinance.ca. Il siège au conseil de la Social Investment Organization, le Fonds Small Change, et CanadaHelps, Il est titulaire d'une maîtrise en administration publique de l'Université Carleton.

Alan Robbins

Ayant la passion d’accroitre l’importance  du développement, Alan apporté sur le premier membre Devex, puis Marchés émergents (Deloitte maintenant Cardno) à l'entreprise il y a douze ans. Un membre de l'équipe qui a fondé Devex, il continue à servir la santé, la croissance et le bien-être de nos membres de plus de 1000 organismes donateurs, des entreprises et des ONG du monde entier. En plus de servir en tant que responsable du développement des affaires, Alan travaille en étroite collaboration avec les membres d'assurer Devex facilite efficacement dans leurs propres missions internationales de développement. Que ce soit à travers l'engagement de nouveaux partenaires, la mise en œuvre de nouvelles approches, ou de communiquer les meilleures pratiques, il aime aider les organisations à trouver des façons nouvelles et améliorées pour le développement d'impact.

Alan a également servi en tant que Directeur adjoint du Conseil exécutif sur la diplomatie, une organisation à but non lucratif visant à favoriser la compréhension entre le gouvernement américain et de la société civile et de la communauté diplomatique étrangère à Washington

John Sinclair

John a étudié l'économie à l'Université de Cambridge, menant à une carrière en tant que praticien du développement international, travaillant pour UK DFID, l'ACDI et la Banque mondiale. En tant que membre du Groupe McLeod, il est maintenant un défenseur/ penseur sur les questions de développement. Il est associé émérite de l'Institut Nord-Sud et enseigne de temps en temps à l'école de développement international de l'Université d'Ottawa. Il a été consultant auprès de la Banque mondiale, la BAsD, le FIDA, la Fondation Ford et l'UNICEF. Sa concentration géographique est l'Afrique et l'Asie, y compris un séjour comme résident au Sri Lanka, en Egypte et en Indonésie. Il écrit et blogue sur les questions de développement. Ses intérêts actuels sont l’architecture mondiale, l'efficacité du développement, post-Busan, l'évaluation, la performance des pays et des bailleurs de fonds, les États fragiles, la gouvernance / la corruption,  l’après 2015, l'efficacité institutionnelle, l'inclusivité et la décentralisation.

Dawn Ringrose

Depuis 1984, Dawn MBA, FCMC a été consultante en gestion dans l'ensemble des secteurs qui contribuent positivement à la performance organisationnelle. Dawn a été reconnue par ses pairs par la voie de plusieurs prix et nominations, dont: Prix du bâtisseur Qualité & Excellence (Quality Council of Alberta), membre de l'équipe externe (Premiers Prix d'excellence), et du Conseil consultatif des Caraïbes (Centre pour l'excellence organisationnelle). Ses compétences professionnelles comprennent: évaluation de systèmes de qualité, spécialiste ISO 9000 certifiée, Professionnelle de l’excellence certifiée et Spécialiste enregistrée en excellence organisationnelle.

Récemment, Dawn a rédigé le Cadre de l'excellence organisationnelle, une publication qui «consolide» les principes et les meilleures pratiques de gestion contenus dans les cadres de  systèmes de gestion de qualité de premier plan et a fourni des «lignes directrices de mise en œuvre» pour le praticien. Elle a exposé sur cette publication, qui suscite beaucoup d'intérêt, au Congrès canadien de la qualité, au Management Consulting Symposium (Jamaïque), et au World Business Capability Congress (Nouvelle-Zélande). Dawn a constaté la demande dans les pays en développement pour des cadres d'excellence liés à la performance organisationnelle, pouvant ainsi contribuer aux progrès de l’économie, du commerce et de la qualité de la vie.

Moses N. Kiggundu

Ph.D. de l’Université de Toronto, Moses est professeur de gestion et des affaires internationales à la Sprott School of Business de l'Université Carleton, Ottawa, Ontario, Canada. Ses recherches portent sur les défis et les possibilités liés à la gestion de la mondialisation et à la création des conditions pour le développement d'une économie compétitive et une société ouverte dans les pays en développement et les économies émergentes. Il s'intéresse aux aspects conceptuels et pratiques du renforcement des capacités étatiques et non étatiques dans les sociétés ouvertes qui faciliteront une participation efficace et lucrative dans l'économie mondiale. Depuis plus de trente ans, il a travaillé avec des sociétés multinationales, les Nations Unies, les organisations internationales et les gouvernements canadiens et étrangers sur un éventail de questions. Il a publié plus de cinquante articles pour des conférences, des périodiques, des chapitres de livres et a lui-même publié plusieurs livres, y compris Managing Organizations in Developing Countries: An Operational and Strategic Approach (Kumerian Press, 1989) and Managing Globalization in Developing Countries and Transition Economies (Greenwood 2002).

Paul Dewar, MP

Paul Dewar est le député d'Ottawa-Centre à la Chambre des communes du Canada. D'abord élu au Parlement canadien en 2006, puis réélu en 2008 et en 2011, il est le critique pour les afafires étrangères du Nouveau Parti démocratique et membre du Comité parlementaire canadien  des affaires étrangères. Il est l'ancien président du Groupe multipartite parlementaire pour la Prévention du génocide et autres crimes contre l'humanité. Au cours de son mandat, Paul est un ardent défenseur de l'environnement, du développement, de la consolidation de la paix, de la lutte contre la pauvreté ainsi que les arts.

Christoph Zürcher

Christoph est professeur à l'École supérieure d'affaires publiques et internationales de l'Université d'Ottawa. Il a obtenu son doctorat de l'Université de Berne, Suisse. Ses recherches et ses intérêts d'enseignement comprennent le développement et les conflits, la consolidation de l'État et l'intervention et la fragilité des États. Son objectif géographique est la Russie, le Caucase et l’Asie centrale, dont l'Afghanistan. Il a été consultant pour, entre autres, le ministère allemand des Affaires étrangères, le ministère allemand de la Coopération économique et du Développement, le ministère suisse des Affaires étrangères, la Banque mondiale, TACIS, World Vision, Gesellschaft für internationale Zusammenarbeit GIZ et l'International Helsinki Fédération, principalement sur les questions relatives au développement et aux conflits dans les États fragiles.

Elizabeth McAllister

Elizabeth a occupé des postes de leadership dans la communauté du développement international depuis plus de 25 ans. De 1997 à 2005, elle a rempli un certain nombre de postes supérieurs à la Banque mondiale dont celui de directrice du Département de l'évaluation des opérations (OED), Directrice des Affaires extérieures et relations entre l'ONU et Conseillère spéciale de la Vice-présidence pour l'Asie orientale et le Pacifique. Avant de rejoindre la Banque mondiale, Mme McAllister a occupé des postes de direction à l'Agence canadienne de développement international (ACDI). De 1985 à 1988, elle a été conseillère pour le développement à Jakarta, en Indonésie. Actuellement, Mme McAllister jouit d'une pratique active dans le développement international,  mettant l'accent sur la stratégie organisationnelle, la gestion axée sur les résultats, la gestion de l’évaluation et l’égalité entre les sexes.

Bernard Wood

Bernard a plus de 40 ans d'expérience en tant que spécialiste de l'évaluation, gestionnaire sénior du secteur multilatéral, directeur de groupe de réflexion sur le développement et la sécurité, et conseiller parlementaire. Dans les années 1980, il a été un pionnier en faisant passer  l’évaluation de programmes officiels d'aide au développement au niveau de l’évaluation de pays et dans l'approfondissement de l'évaluation de l'assistance de la société civile. Au cours des trois dernières années, il a dirigé l'équipe de base internationale pour l'une des plus importantes évaluations de développement jamais réalisée - l'évaluation de la Déclaration de Paris. De 1993 à 1999, il a servi comme directeur de la Coopération au Développement et du secrétariat du CAD à l'OCDE à Paris. Auparavant, il était directeur adjoint du Centre parlementaire, puis directeur général fondateur de l'Institut Nord-Sud et directeur général de l'Institut canadien pour la paix et la sécurité internationales.

Paul LaRose-Edwards

Paul est le directeur exécutif de CANADEM, il travaille au sein de la communauté internationale depuis plus de 30 ans. Une grande partie de son temps a porté sur les droits humains internationaux dans des pays tels que le Rwanda, le Kosovo, la Croatie, l'Afrique du Sud, le Zimbabwe, l'Indonésie et l'Afghanistan. Il a servi avec le gouvernement canadien, l'ONU, le Commonwealth, et ​​des ONG comme Amnesty International. Il a également travaillé en tant que consultant pour l'OSCE, l'UE et l'OTAN. Ancien officier de l'armée canadienne, Paul a travaillé avec diverses armées de l'OTAN dans le domaine des droits de la personne de l'interaction civile-militaire. Ses derniers postes diplomatiques ont été comme représentant du Haut Commissaire des Nations Unies pour les droits de l'homme en Indonésie  et quatre années à la tête des droits de la personne au Secrétariat du Commonwealth à Londres.

Randy Weekes 

Randy, directeur du Devoir de diligence à CANADEM, a travaillé dans les domaines du développement international, de la gestion des conflits et du renforcement des capacités pour plus de 40 années. Il a travaillé en éducation et en développement rural en Asie, à la gestion du programme multisectoriel en Afrique et dans les zones de conflit y compris le Kosovo, la Bosnie et l'Afghanistan. Il a conçu et livré des programmes de formation pour des centaines de groupes, y compris militaires, des policiers, des diplomates, des universités, des entreprises et des ONG au Canada et dans le monde. Ayant connu lui-même de nombreux défis dans des environnements de stress élevé à l’international, Randy veille à ce que CANADEM et d'autres organismes s'acquittent de leur obligation de diligence envers le personnel envoyé à l'étranger.

Harley Johnson

Harley est arrivé au développement international suite à 12 années d'expérience dans le développement agricole privé à Terre-Neuve, y apprenant les avantages et les risques d'être un bénéficiaire-cible de programmes gouvernementaux de développement économique. Il avait aussi appris les bases de l’agriculture de subsistance, ce qui l'a bien servi au Rwanda pendant quatre années en tant que conseiller agricole comme coopérant volontaire. Pendant près de 25 années en tant que consultant indépendant, Harley a vu à ce que l’aide s’enligne avec les intérêts des bénéficiaires, à travers un éventail de secteurs, à tous les niveaux de la programmation et des budgets et à tous les points du cycle de gestion. L'expérience de Harley dans les pays en conflit s'étend du Sri Lanka (Moniteur du programme de gouvernance, 2001-2010), l'Afghanistan (Moniteur du programme pays - Examen du programme en cours, 2005-2010) et le Pakistan (Examen stratégique du processus de Dubaï, 2010-2011).

Nandy Heule

Nandy est consultante en relations publiques basée à Toronto. Elle a travaillé avec succès avec des directeurs exécutifs, des comptables de Bay Street et des travailleurs humanitaires en Afrique rurale. À Vision Mondiale Canada, elle a géré des centaines de demandes de renseignements des médias pendant les crises humanitaires. Nandy a siégé au conseil d'Oikocredit Centre du Canada pendant presque 10 ans et a fait du bénévolat pour Oikocredit International avant d'accepter un contrat de consultation avec l'organisation en 2012. Oikocredit est un des principaux fournisseurs de capitaux privés vers le secteur de la micro finance http://www.oikocredit.ca. Elle a obtenu une maîtrise en journalisme de l'Université Western Ontario à London, en Ontario. Elle vit maintenant à Toronto, où elle dirige l'agence http://www.heulecommunications.com

Cassandra Mathies

Cassandra est membre de l'équipe de déploiement et coordinatrice du programme d’expérience internationale sur le terrain de CANADEM. Elle est titulaire d'un baccalauréat en sciences politiques et études sur la paix et les conflits (PACS) de l'Université de Waterloo et termine actuellement sa maitrise en affaires publiques et internationales à l'Université d'Ottawa. Elle a acquis une expérience dans le domaine des études des conflits et des droits de l'homme à travers différents stages en Asie du Sud et en Chine, Israël et Palestine, et plus récemment à l'ambassade du Canada à Bangkok. Comme coordinatrice du programme d’expérience internationale sur le terrain de CANADEM, Cassandra aide les autres à réaliser leurs objectifs de carrière en acquérant de l’expérience internationale et en œuvrant à réaliser la vision de CANADEM qui est de créer la prochaine génération de spécialistes aguerris en service international.

Ted Freeman

Ted est un associé principal au sein du cabinet-conseil en évaluation d’Ottawa Goss Gilroy Inc. Il est un ancien directeur partenaire qui a dirigé leur pratique internationale pour l'évaluation du développement pendant ​​15 années. Il a plus de 30 ans d'expérience dans l'évaluation des programmes, des projets et des institutions de développement international, en Afrique, en Asie et en Amérique latine, et a travaillé pour un large éventail de bailleurs bilatéraux (ACDI, DANIDA, DFID, ASDI, les Pays-Bas) et multilatéraux (Banque mondiale, UNEG, UNICEF, PNUD, PAM). Plus récemment, il a axé son travail sur l'évaluation de l'efficacité de l’aide au développement provenant des organisations multilatérales par le biais de méta-synthèses du matériel d'évaluation. Il a également joué un rôle actif dans l'utilisation des théories du changement et de l’analyse de la contribution pour tester les résultats des évaluations ainsi que les résultats de développement avancés par  les évaluations.

Ian Smillie

Ian Smillie est un professionnel en développement international, consultant, enseignant et écrivain depuis de nombreuses années. Il est l'auteur de plusieurs livres, y compris Freedom From Want (2008) et Blood on the Stone: Greed, Corruption and War in the Global Diamond Trade (2010). Il a siégé à un comité d'experts du Conseil de sécurité des Nations Unies chargé d'examiner la relation entre les diamants et les armes en Afrique occidentale, et il a aidé à développer le «Processus de Kimberley», le système de certification mondial adopté par 70 gouvernements pour enrayer le trafic de diamants de la guerre. Il préside le Conseil de l’Initiative Diamant et développement et il co-préside le comité consultatif du Bureau du conseiller en responsabilité sociale des entreprises de l'industrie extractive. Il a reçu l'Ordre du Canada en 2003.

Louis Marcotte

Louis a un diplôme en sciences politiques et est titulaire d'un MBA en gestion internationale. M. Marcotte s'est joint à la fonction publique en 1994 en tant que stagiaire en gestion. Sous les auspices de ce programme, il a eu de nombreuses missions, d'abord à Revenu Canada - Douanes et ensuite avec le ministère des Affaires étrangères et du Commerce international. Il a été nommé directeur du marketing du Service des délégués commerciaux en 2001 avant d'être affecté à Caracas comme délégué commercial principal en 2004. À son retour à Ottawa, il a été directeur des relations commerciales pour l’Europe pendant deux ans et a ensuite été promu au poste de directeur général, employés recrutés sur place. Depuis Septembre 2011, il est délégué commercial en chef adjoint.

Dave Donavan

Dave est maintenant chef d'équipe dans la division du commerce et du secteur privé de l'ACDI. Auparavant, Dave a travaillé au ministère des Affaires indiennes et du Nord du Canada en relation avec les programmes d'infrastructure des Premières nations. Avant de se joindre au gouvernement, il a été directeur de recherche du Centre d'études sur la démocratie à l'Université Queen après avoir occupé d’autres fonctions dans les secteurs public et privé. Dave a publié des articles sur la gouvernance, la démocratie et l'engagement civique, et a exposé sur ces questions à un certain nombre de comités parlementaires et lors de conférences internationales.

George Fortier

George a plus de 20 ans d'expérience en tant que professionnel de l'impôt à l'Agence du revenu du Canada. Étant avec le programme depuis Juin 1990, il possède une vaste expérience de l’extension des services extérieurs de la TPS / TVH comme Analyste technique principal des décisions, en particulier en matière de petite entreprise dans les domaines des impôts et des prêts. Récemment, il a mis l'accent sur la présentation d'exposés et la livraison de formations sur la mise en œuvre de la TVH en Ontario et la nouvelle interprétation du lieu de fourniture de la TPS / TVH.

Deborah McWhinney

Deborah McWhinney a plus de 16 années d'expérience dans la planification de programmes de développement international, leur gestion et leur évaluation avec l'UNICEF, l'ACDI, le Programme alimentaire mondial et CARE Canada. Elle a été directement impliquée dans la réforme des Nations Unies et les initiatives visant une meilleure efficacité de l'aide depuis 1997, y compris la formulation de Cadres des Nations Unies pour l’aide au développement, les documents de programmation conjointe pour les Groupes thématiques des Nations Unies, les fonds espagnols pour les OMD, la stratégie « Delivering as One » et la coordination des groupes de travail techniques. Elle a aussi beaucoup d’expérience en animation et en formation dans les approches fondées sur les droits de la personne, les évaluations organisationnelles, la gestion axée sur les résultats et l'évaluation du développement. Son expertise sectorielle comprend les droits des enfants, le VIH / sida, l'aide alimentaire, la bonne gouvernance, le genre et l’aide humanitaire / d'urgence. Elle travaille actuellement en tant que consultante sénior pour Universalia.

Michael Harvey

M. Harvey a rejoint Goldcorp en février 2013 en tant que directeur des relations gouvernementales. Auparavant, il a été président du Conseil canadien pour les Amériques. Il a près de 20 ans d'expérience au sein du gouvernement et en droit. En tant que diplomate, il a été chef de la section politique de l'ambassade du Canada à Brasilia, Bogota et Caracas. Il a également travaillé en Colombie en tant que conseiller politique de l'Organisation des États américains (Mission d'appui au processus de paix en Colombie) et l'Organisation des Nations Unies (Département des affaires politiques et du programme de développement des Nations Unies). Michael a servi à la Mission permanente auprès de l'ONU à New York dans le cadre de l'équipe du Canada au Conseil de sécurité (1999 à 2000). À Ottawa, il a travaillé sur des affaires de l'OEA au ministère des Affaires étrangères et du Commerce international et a été détaché auprès du Bureau du Conseil privé (Secrétariat de Politique étrangère et de défense).

John Lunn

John Lunn exerce comme expert-comptable agréé depuis plus de trois décennies. Pendant tout ce temps, son efficacité professionnelle a été renforcée par sa capacité à s'adapter rapidement aux besoins de ses clients. Dans sa longue carrière, John a eu un succès particulier à innover dans son domaine, en s'appuyant sur sa combinaison unique d’expérience pratique dans les opérations commerciales, financières et de gestion des ressources humaines. Il a une vaste expérience au sein d’une firme nationale de comptables agréés ainsi que d'un ministère du gouvernement fédéral central et une société d'État.

J. Bradley Cousins

J. Bradley Cousins ​​est professeur d'évaluation à la Faculté d'éducation, et directeur du Centre de recherche sur l'éducation et les services communautaires (CRSEC) de l’Université d'Ottawa. Ses intérêts ​​principaux en évaluation de programme comprennent des approches participatives et collaboratives et le renforcement des capacités. Il a obtenu son doctorat dans la mesure et l'évaluation pédagogique de l'Université de Toronto en 1988. Tout au long de sa carrière, il a reçu plusieurs prix pour son travail en matière d'évaluation, y compris le prix de la «Contribution à l'évaluation au Canada (SCÉ, 1999) et le prix Karl Boudreau pour son leadership en évaluation (SCÉ, 2007) et le prix Paul F. Lazarsfeld pour la théorie de l'évaluation (AEA, 2008). Il a publié de nombreux articles et ouvrages sur l'évaluation et a été rédacteur de la Revue canadienne d'évaluation de programme de 2002 à 2010.

Kate Higgins

Kate dirige le programme de Gouvernance pour la croissance équitable à l'Institut Nord-Sud. Ses intérêts de recherche portent sur l'intersection entre la croissance, la pauvreté et les inégalités, l’autonomisation économique des femmes et les cadres du développement mondial. Auparavant, elle était associée de recherche au programme Croissance, pauvreté et inégalité à l'Overseas Development Institute de Londres et a travaillé à l'Agence australienne pour le développement international (AusAID). Elle a travaillé avec les Nations Unies, la Banque mondiale, l'OCDE et un certain nombre d'organismes de développement bilatéraux. Elle possède une expérience de terrain dans différentes régions. Elle est titulaire d'une maitrise en études du développement de l'Université d'Oxford et un baccalauréat en économie (Sciences sociales) de l'Université de Sydney.

Janice Bothello 

Janice est agente de programme à la Fondation Aga Khan Canada où elle gère actuellement un projet de sécurité alimentaire dans le nord du Mozambique et un programme de moyens de subsistance économiques  au Caire; elle sert aussi de point focal pour l'environnement de la Fondation. Elle a également été fellow de l’AKFC International Microfinance and Microenterprise en 2010-2011 dans le nord du Mozambique. Janice a obtenu un MSc. en Population et Développement de la London School of Economics and Political Science et un baccalauréat spécialisé en administration des affaires de la Richard Ivey School of Business de l'Université Western Ontario. Avant de faire carrière dans le développement international, elle a travaillé dans le secteur privé dans des secteurs comme les biens de consommation emballés, les services financiers et l'édition

David Baron

David est président et chef de la direction de Cowater International Inc., président de Cowater Alaska Inc., membre du conseil de CRC Sogema, membre du conseil de CRC Sogema Technologies Inc., et membre du conseil du Conseil canadien pour l'Afrique. Chez Cowater, M. Baron est le leader de l'équipe de gestion de la haute direction et a la responsabilité globale de l'orientation stratégique de l'entreprise et de ses groupes d'exécution, ainsi que les principales alliances stratégiques et les possibilités de partenariat au niveau mondial. Il assure la surveillance du développement de l’entreprise avec une attention particulière pour les entreprises émergentes et les secteurs de croissance. Avant de se joindre à Cowater, M. Baron était à Exportation et développement Canada, où il a acquis une expérience en gestion de projet et en leadership.

Tim Shaw

Tim Shaw est titulaire d'un trio de degrés provenant de trois continents: l'Afrique, l'Europe et l'Amérique du Nord. Après avoir enseigné pendant trois décennies à l'Université Dalhousie, il a dirigé durant cette dernière décennie des programmes de troisième cycle à l'Institut d'études du Commonwealth à Londres et des relations internationales à Trinidad. Il est maintenant professeur invité à l'Université du Massachusetts à Boston, professeur associé à l'Université Carleton et associé de recherche émérite à l'Institut Nord-Sud d'Ottawa. Ses derniers titres d’ouvrages coédités comprennent: Africa & International Relations in the 21st Century, Rethinking Development Policies for Public Policy, The Ashgate Research Companion to Regionalisms & The Diplomacies of Small States. 

Janice MacDonald

Janice est actuellement directrice de la Gestion contractuelle de terrain au sein de la Direction générale du dirigeant principal des finances(depuis décembre 2010). Auparavant, elle a travaillé à la Direction générale des programmes géographiques, pour le programme du Ghana, où elle a travaillé en tant que directrice adjointe des opérations sur le terrain pendant 3 ans et comme chef d'équipe pour le secteur de la sécurité alimentaire (2006 - 09. En joignant l'ACDI en 2003 et jusqu'à son départ au Ghana, elle a travaillé en tant que membre de l'équipe multidisciplinaire pour l’approche sectorielle en Afrique; comprenant de l’expertise en finances, programmation stratégique et en gestion de contrats, cette équipe a soutenu  la programmation fondée sur l'analyse des marchés publics et a contribué à l'élaboration du cadre des risques pour cette nouvelle approche-programme au sein de la Direction générale des programmes géographiques.

Anne Marie Chagnon

Mme Chagnon est une experte en développement international très expérimenté avec plus de 25 années d'expérience dans 55 pays. Actuellement, elle gère plusieurs projets de plusieurs millions de dollars sur trois continents dans un large éventail de secteurs, y compris la gouvernance, la prestation des services sociaux,  la consolidation de la paix, le renforcement des capacités institutionnelles, l'égalité des sexes et la santé. Son expérience antérieure à l'étranger comprend  la gestion de grands projets multidisciplinaires visant à renforcer les institutions du secteur public et des organisations non gouvernementales. À ce titre, elle a fait la promotion de partenariats fructueux entre les autorités locales et la société civile et leur interface pour l'amélioration de la prestation des services sociaux au niveau local, y compris par la responsabilité sociale. Mme Chagnon a développé des outils de gestion personnalisés axés sur les résultats qui ont été adoptées par des organismes subventionnaires.

Ranjan Barnerjee

Ranjan Banerjee a pris sa retraite du ministère des Affaires étrangères et du Commerce international (MAECI), où il a travaillé comme agent du service extérieur et délégué commercial (1982-2012). Il a rejoint en 2012 Policy Research International - une entreprise d'Ottawa - engagée dans des activités de recherche, de stratégie, la conception de politiques et de programmes, l'évaluation et la mise en œuvre des projets liés au développement international. Au MAECI, Ranjan a mené des négociations avec des investisseurs et des partenaires internationaux sur la coopération économique et l'ensemble des relations commerciales internationales. Ces négociations étaient axées sur le développement des entreprises, la politique gouvernementale de développement du secteur privé et l'évaluation des politiques publiques envers le commerce. En tant que délégué commercial, il a travaillé continuellement à créer des débouchés internationaux pour plus de 100 entreprises canadiennes diversifiées.

Carlo Dade

Carlo Dade est professionnel en résidence à l'École de développement international et de mondialisation de l'Université d'Ottawa, se concentrant sur le rôle des acteurs du secteur privé - les diasporas et les entreprises privées - dans le développement international. Il a été directeur exécutif de la Fondation canadienne pour les Amériques (FOCAL) la gestion des programmes dans les diasporas / le internationalisme, la RSE et l'engagement du Canada en Haïti. M. Dade a géré des portefeuilles de partenariat public-privé et de développement en Haïti et en République dominicaine pour la Fondation interaméricaine, un organisme gouvernemental indépendant américain d'aide. Il a été membre fondateur de ‘Enterprise Research Institute, un secteur basé à Washington DC privée de développement de la RSE et de réflexion. M. Dade a commencé sa carrière la Banque mondiale, au sein du Département technique Amérique latine et Caraïbes.

Larry Hendricks

M. Hendricks est président et chef de la direction de Hendricks & Associates, sa société de conseil lancée au début de 1998. Avant de créer son entreprise, il avait été employé comme directeur du développement international de l’Association des coopératives du Canada et a travaillé pour la Société Credit Union Deposit Guarantee et la ville d'Edmonton. Il a réalisé avec succès des contrats avec des entreprises privées, la BAD, AusAID, ACDI, DFID, Financial Sector Deepening Trust  Tanzanie, FinMark Trust, le PNUD, l'USAID, la Banque mondiale et des ONG en Asie, Afrique, aux Amériques et au Canada. M. Hendricks a visité / travaillé dans 44 pays. M. Hendricks a écrit un article intitulé "Alors, vous voulez être un consultant en développement international», qui est disponible sur le site du RPCDI.

Michel Côté

Président et chef de la direction de CRC Sogema, Michel Côté cumule plus d’une trentaine d’années d’expérience dans les domaines de la consultation au Canada et à l’international. Spécialiste de la gestion stratégique d’entreprises, il possède une vaste expérience en conception et implantation de plans de redressement, élaboration de stratégies de changements organisationnels et de plans directeurs de développement pour des entreprises privées et des administrations publiques en appui à la mise en œuvre de privatisation de sociétés publiques. Il a aussi supervisé plusieurs études et interventions-conseils dans différents pays, principalement ceux de l’Afrique de l’Ouest et de l’Est et ceux du Maghreb, sur financement BAD, ACDI et Banque mondiale. Il détient une maîtrise en administration des affaires (M.B.A.) de l’Université de Sherbrooke et un baccalauréat en sciences politiques (B.A.) de l’Université de Montréal.

Michael Wodzicki

Michael Wodzicki est directeur  du développement des marchés à l’Association des coopératives du Canada. Depuis 2010, il a contribué à la croissance du travail à l'échelle internationale de l’association en établissant des relations et en saisissant les occasions d'affaires avec les gouvernements, les fondations, les institutions financières internationales, les entreprises privées et les ONG à travers le monde. Auparavant, Michael a dirigé une équipe de 20 personnes au sein d'une institution du gouvernement canadien qui a favorisé la démocratie et les droits de la personne dans le monde. Il a aussi géré des programmes de développement en Europe.

Guylaine Carrière

Mme Carrière a joint la fonction publique en 2000, au sein du Ministère des Travaux publics et Services gouvernementaux Canada, où elle a occupé divers postes reliés aux approvisionnements. Guylaine s’est jointe à l’ACDI en 2003.  Pendant moins d’un an, elle a été responsable des activités contractuelles pour la Direction générale de l’Asie et a ensuite œuvré à titre de conseillère principale des politiques ainsi qu’à titre de gestionnaire de  l’Unité des politiques contractuelles.  Au printemps 2012, Guylaine a accepté le poste de directrice de la Direction des politiques et de la planification. Guylaine Carrière  Directrice, Direction des politiques et de la planification Direction générale de la Dirigeante principale des finances (DGDPF).

Julia Thompson

Julia est la directrice de le Programme international de formation en évaluation du développement (IPDET), un programme de formation des cadres de co-créée par le Groupe d’évaluation indépendant de la Banque mondiale et la Faculté des affaires publiques de l’Université Carleton. Avec une maîtrise en politique sociale à la London School of Economics, Mme Thompson a d’abord travaillé sur la terre et la réforme agraire en Afrique du Sud et le Zimbabwe. Ultérieurement, Mme Thompson a été PDG de Common Purpose Afrique du Sud pendant cinq ans, réunissant des dirigeants de tous les secteurs de l’éducation et le changement social.

Lucien Bradet

Lucien Bradet est président et chef de la direction du Conseil canadien pour l’Afrique (CCAfrique). La mission principale du CCAfrique, est de promouvoir les relations institutionnelles entre le Canada et l’Afrique pour promouvoir le développement économique de l’Afrique. Nommé au CCAfrique au début de 2004, Lucien Bradet a rejoint cette association avec une vaste expérience en Afrique. Comme un cycle, il a fréquenté l’Université nationale du Rwanda. Après avoir été diplômé de l’Université d’Ottawa, il est entré au ministère des Affaires étrangères, et par la suite des postes de direction tenue à l’information du Canada, le ministère de l’Expansion économique régionale, et Industrie Canada.

Scott Gilmore

Scott Gilmore est un diplomate, travailleur humanitaire et entrepreneur social, qui a passé les 15 dernières années à travailler sur la réhabilitation post-conflit et le développement international. Il est le fondateur de Building Markets, une entreprise sociale qui réduit la pauvreté et crée des emplois dans les pays en développement en faisant la promotion des entrepreneurs locaux et en les reliant à de nouvelles possibilités commerciales. En tant que diplomate, Scott a été en postes en Indonésie et au Timor oriental. Scott a été nommé l'un des 40 meilleurs des moins de 40 ans au Canada, et l'un des 25 "Canadiens transformationnels» en 2010. En 2011, le Globe & Mail l’a désigné «penseur» de l'aide du 21e siècle, et le Forum économique mondial l’a honoré comme Jeune leader mondial.

Virginia Taylor

Virginia travaille comme agente de l'assurance de la qualité et d'accréditation à la Sprott School of Business. Au cours des 10 dernières années, elle a enseigné la communication interculturelle en ligne pour le programme de baccalauréat en commerce international. En outre, Virginie est membre du conseil du projet TEMBO, un petit organisme de terrain de bienfaisance canadien qui soutient les femmes et les filles dans le nord de la Tanzanie. Son expérience sur le terrain comprend l'élaboration d'initiatives éducatives informelles pour soutenir l'éducation des filles, l'alphabétisation des adultes et des bibliothèques communautaires.

Ann Witteveen

Ann est la gestionnaire des programmes humanitaires à Oxfam Canada depuis 2012. Auparavant, Ann était directrice régionale adjointe (Afrique du Sud) d'Oxfam GB basée à Pretoria et directrice de pays en Zambie. Ann est titulaire d'un baccalauréat ès sciences de l'Université de Guelph et d’une maîtrise de la School for International Training dans le Vermont. Elle a ensuite poursuivi son intérêt pour les questions de sécurité alimentaire en Afrique grâce à une diversité de postes, d’ agences et de pays, y compris des affectations au Kenya et au Soudan pour la FAO, le PAM et ACF, ainsi que des postes régionaux de sécurité alimentaire pour Oxfam GB et Save the Children. Le rôle actuel d’Ann avec Oxfam Canada comprend le mandat spécifique de renforcer les efforts d'Oxfam pour faire en sorte que les femmes sont au cœur de tous ses programmes humanitaires.

Ram Sahi

Ram est professeur associé d'économie à l'Université Carleton, intéressé à la recherche en développement économique, énergie, réglementation climatique et durabilité environnementale dans les pays en développement. Il est un membre clé du Canada-India Centre of Educational Excellence in Science, Technology, Policy and Trade de l'Université. Il donne des cours de deuxième cycle en énergie durable et économie de l'environnement.

Julia Sanchez

Julia Sanchez est présidente-directrice générale du Conseil canadien de la coopération internationale (CCCI) depuis août 2011. Elle possède une vaste expérience au plus haut niveau du développement international, y compris de nombreuses années de travail dans les pays en développement et avec les partenaires canadiens et internationaux et des donateurs.  Julia a conçu et géré des programmes dans des domaines tels que l'aide humanitaire, la reconstruction, la gouvernance, le développement démocratique, le développement communautaire économique, le volontariat international et, plus récemment, une campagne sur le changement climatique. Elle a eu du succès dans un large éventail de postes au Canada et à l'étranger au cours de sa carrière de 14 ans avec le Centre d'étude et de coopération internationale (CECI) et a également travaillé avec Oxfam-Inde, la Campagne internationale action climat (CIAC), le HCR et l'USAID.

Richard Beattie

Richard Beattie est un ancien directeur de l'Agence canadienne de développement international (ACDI) qui a quitté le gouvernement canadien en 2002. Au cours de sa carrière, Richard a occupé de nombreux postes au siège de l'ACDI et a également été chef de l'aide au Ghana, 1995-98. Il travaille actuellement en tant que consultant indépendant qui fournit des services à une variété d'organismes et d'institutions, en matière de développement des capacités, institutionnelles et politiques, la gouvernance, la gestion, et la politique t les programmes concernant la jeunesse. De 2004 à 2008, il a travaillé comme conseiller auprès des «donateurs émergents» dont plusieurs pays d'Europe centrale, en les aidant à mettre en place les structures, les politiques, les modalités de gestion des programmes et les processus dont ils ont besoin pour gérer leurs programmes d'APD. Il est président du conseil du RPCDI depuis novembre 2008 et a servi en tant que membre ou président du conseil de plusieurs ONG.

Diana Rivington

Diana Rivington est récemment partie à la retraite de l'ACDI, à titre de directrice, Développement humain et égalité entre les sexes. Au cours de son affectation de 2003 à 2007 à la mission permanente du Canada auprès des Nations Unies, Diana a siégé au comité consultatif de l'UNIFEM et au conseil d'administration de l'UNICEF. Elle et a été une actrice clé dans la participation réussie du Canada à l'effort mondial qui a créé ONU-Femmes. Diana a apporté des contributions significatives à des forums internationaux axés sur l'autonomisation des femmes, y compris en tant que présidente du groupe de travail de l'OCDE sur l'égalité entre les sexes de 1998 à 2000. Diana a servi au sein des délégations canadiennes à la Conférence internationale sur la population et le développement tenue au Caire en 1994 et à la quatrième Conférence mondiale sur les femmes tenue à Beijing en 1995.

Louise Forget-Delph

Louise est coordonnatrice des stages de MBA à la Sprott School of Business. Elle est particulièrement bien placée pour faciliter les liens entre les étudiants du MBA et les employeurs potentiels comme elle compte plus de 20 années d'expérience en gestion dans les secteurs privé et sans but lucratif. Elle détient un MBA en managementet changement (2010) de la Sprott School of Business. L'expérience antérieure de Louise comprend le poste de contrôleur à la Fondation des maladies du cœur du Canada et directrice de la comptabilité à Medigas. Grâce à son implication avec le Centre de recherche et de développement sur le volontariat (maintenant 3ci), Louise a animé des ateliers sur la conformité aux exigences de l'ARC pour le personnel, les membres du conseil d'administration et les bénévoles des organismes de bienfaisance, ainsi que les étudiants encadrés qui font du bénévolatdans Cliniques d'impôt d'organismes de bienfaisance Sprott.

Mark Lusignan

Actif au niveau international depuis plus de 29 ans, M. Lusignan a une expérience considérable dans la conception, la mise en œuvre et la gestion de l'aide au développement et des projets commerciaux a l'étranger. En tant que directeur, Contributions Subventions et la gestion des marches, Mark apporte d'importantes connaissances de première main sur les opérations de l'ACDI et des programmes a l'exécutif, opérationnel et sur le terrain. Auparavant, il a occupe les postes de Directeur, Operations commerciales et directeur, Politique sur les marches au sein de l'Agence.

Dan Corbett

Dan Corbett possède une vaste expérience clans la conduite des stratégies d'alignement de l'organisation et des stratégies d'amélioration continue qui permettent aux gens d'atteindre une plus grande capacité a fournir des objectifs d'affaires. 11 a siège a titre de president et chef de la direction clans le secteur public et sans but lucratif et les rôles de haute direction clans le secteur privé. Maintenant, il s'occupe une poste clans le département des ressources humaines a l'Université Carleton.

Richard Labelle

Mr. Labelle a plus de 29 ans d'expérience dans le renforcement institutionnel et sur des questions liées au développement économique, social et humain et dans la gestion de l'information et des connaissances dans les pays du monde entier. Depuis 1992, il a entrepris des missions dans 58 pays pour conseiller le gouvernement et les autres joueurs intéressés au développement sur l'utilisation de l'internet et des technologies de l'information et de la communication (TIC) et a présenter, discuter et négocier des projets pour renforcer la capacité d'utiliser ces outils.

Erin Palmer

Erin a près de 20 ans d'expérience a aider les organisations canadiennes et leurs partenaires d'obtenir des fonds pour les programmes de développement international. Cette expérience unique du secteur privé et du secteur sans but lucratif et qui couvre le cycle économique complet du développement. Elle a produit des propositions dans un large éventail de secteurs pour des projets dans des dizaines de pays, et a entrepris des missions sur le terrain dans neuf pays d'Asie, d'Afrique et d'Amérique latine.

Hunter McGill

Hunter McGill est un consultant en politiques de développement international et Agrégé supérieur de recherches a l'École de développement international et de mondialisation à l'Université d'Ottawa. Sa pratique de la consultation se concentre sur les bonnes pratiques des donateurs bilatéraux, l'efficacité de l'aide et l'assistance humanitaire. Il a passe 30 ans à l'Agence canadienne de développement international, et a travaille a l'OCDE pendant cinq ans comme Chef de révision d'examen par les pairs et aux opérations d'évaluation pour le Comite d'aide au développement (CAD).

Caroline Leclerc

Mme Caroline Leclerc est titulaire d'un dipl6me en droit et rejoint le gouvernement fédéral Canadien en 1995. Elle a occupe des postes de plus en plus complexes, a savoir au sein du Secrétariat du Conseil du Trésor, avant de rejoindre l'Agence canadienne de développement international (ACDI) en 2005. Elle occupe actuellement le poste de directeur général, Planification stratégique, performance et évaluation.