Message de la Ministre du Développement international

Chers partenaires,

La santé et la sécurité des Canadiens est la priorité absolue de notre gouvernement en pleine pandémie de COVID-19. Nous avons suivi de près l'évolution du virus et ses répercussions tant au Canada que dans les pays du monde entier.  Dans ce contexte, je suis consciente de l'impact que la pandémie risque d'avoir sur votre capacité à mettre en œuvre vos projets avec Affaires mondiales Canada, en provoquant des retards ou l'annulation d'activités, en affectant la réactivité des partenaires locaux et, de manière très significative, l'impact lié à la nécessité pour les Canadiens et les Canadiennes de revenir au Canada, ce qui est le meilleur moyen d'assurer leur santé et leur sécurité.

Nous reconnaissons que le fait de faire revenir des participants canadiens dans vos projets à ce moment-là entraînera des coûts imprévus pour votre organisation.  Dans ce contexte, je voulais vous assurer qu'aucun obstacle contractuel ou financier ne vous empêchera de faire revenir des Canadiens au pays.

Affaires mondiales Canada s'engage à travailler avec vous pour appuyer l’atteinte des résultats de votre projet et pour soutenir la santé et la sécurité des participants à votre projet. Je vous invite à communiquer avec votre contact au sein de mon organisation pour discuter de l'impact de la pandémie sur votre projet et de toute question que vous pourriez avoir concernant les coûts supplémentaires qui pourraient être encourus. Comme nous sommes tous en transition vers cette nouvelle réalité de COVID-19, il faudra peut-être un certain temps pour en évaluer les implications, mais soyez assurés que nous restons engagés à vous soutenir et à soutenir le travail important que vous faites. 

Enfin, COVID-19 met à l'épreuve notre résilience. J'ai pu constater par moi-même la résilience des travailleurs du développement et de l'aide humanitaire, mais je vous demande de faire attention à vous, alors que vous poursuivez votre travail tout en apportant votre soutien aux enfants, aux parents âgés, aux amis et aux voisins.

 

L’honorable Karina Gould, C.P., députée