Session 2a: Travailler dans les zones de conflit

Session 2a: Travailler dans les zones de conflit

Quels sont certains des défis logistiques du travail dans les zones de conflit? Comment pouvez-vous mieux préparer vos employés mentalement, physiquement et émotionnellement pour travailler dans des zones dangereuses? Quel type de tension à la fois physique et émotionnelle s’exercera sur les membres de votre équipe? En termes de  projet, comment concevoir et mettre en œuvre un portefeuille d'aide pour ces types de régions? Qu’est-ce qui a été couronné de succès? Joignez-vous à cette séance perspicace et intéressante où Randy Weeks, Christoph Zurecher et Harley Johnson s'attaqueront à ces questions et plus encore et vous prépareront aux défis uniques du travail dans les régions instables.

Présidence: Paul LaRose-Edwards - Chef de la direction, CANADEM

Paul est le directeur exécutif de CANADEM, il travaille au sein de la communauté internationale depuis plus de 30 ans. Une grande partie de son temps a porté sur les droits humains internationaux dans des pays tels que le Rwanda, le Kosovo, la Croatie, l'Afrique du Sud, le Zimbabwe, l'Indonésie et l'Afghanistan. Il a servi avec le gouvernement canadien, l'ONU, le Commonwealth, et ​​des ONG comme Amnesty International. Il a également travaillé en tant que consultant pour l'OSCE, l'UE et l'OTAN. Ancien officier de l'armée canadienne, Paul a travaillé avec diverses armées de l'OTAN dans le domaine des droits de la personne de l'interaction civile-militaire. Ses derniers postes diplomatiques ont été comme représentant du Haut Commissaire des Nations Unies pour les droits de l'homme en Indonésie  et quatre années à la tête des droits de la personne au Secrétariat du Commonwealth à Londres.

Harley Johnson - Associé, CAC International

Harley est arrivé au développement international suite à 12 années d'expérience dans le développement agricole privé à Terre-Neuve, y apprenant les avantages et les risques d'être un bénéficiaire-cible de programmes gouvernementaux de développement économique. Il avait aussi appris les bases de l’agriculture de subsistance, ce qui l'a bien servi au Rwanda pendant quatre années en tant que conseiller agricole comme coopérant volontaire. Pendant près de 25 années en tant que consultant indépendant, Harley a vu à ce que l’aide s’enligne avec les intérêts des bénéficiaires, à travers un éventail de secteurs, à tous les niveaux de la programmation et des budgets et à tous les points du cycle de gestion. L'expérience de Harley dans les pays en conflit s'étend du Sri Lanka (Moniteur du programme de gouvernance, 2001-2010), l'Afghanistan (Moniteur du programme pays - Examen du programme en cours, 2005-2010) et le Pakistan (Examen stratégique du processus de Dubaï, 2010-2011).

Randy Weekes - Directeur du devoir de diligence, CANADEM

Randy, directeur du Devoir de diligence à CANADEM, a travaillé dans les domaines du développement international, de la gestion des conflits et du renforcement des capacités pour plus de 40 années. Il a travaillé en éducation et en développement rural en Asie, à la gestion du programme multisectoriel en Afrique et dans les zones de conflit y compris le Kosovo, la Bosnie et l'Afghanistan. Il a conçu et livré des programmes de formation pour des centaines de groupes, y compris militaires, des policiers, des diplomates, des universités, des entreprises et des ONG au Canada et dans le monde. Ayant connu lui-même de nombreux défis dans des environnements de stress élevé à l’international, Randy veille à ce que CANADEM et d'autres organismes s'acquittent de leur obligation de diligence envers le personnel envoyé à l'étranger.

Christoph Zürcher - Professeur, Ecole supérieure d'affaires publiques et internationales, Université d'Ottawa

Christoph est professeur à l'École supérieure d'affaires publiques et internationales de l'Université d'Ottawa. Il a obtenu son doctorat de l'Université de Berne, Suisse. Ses recherches et ses intérêts d'enseignement comprennent le développement et les conflits, la consolidation de l'État et l'intervention et la fragilité des États. Son objectif géographique est la Russie, le Caucase et l’Asie centrale, dont l'Afghanistan. Il a été consultant pour, entre autres, le ministère allemand des Affaires étrangères, le ministère allemand de la Coopération économique et du Développement, le ministère suisse des Affaires étrangères, la Banque mondiale, TACIS, World Vision, Gesellschaft für internationale Zusammenarbeit GIZ et l'International Helsinki Fédération, principalement sur les questions relatives au développement et aux conflits dans les États fragiles.