Agent (e) de projet

Date of Publication: 
2 November 2021
Application Deadline: 
23 November 2021
Company: 
Le Centre parlementaire
Brief Description: 

Offre d’emploi

Agent (e) de projet  

Le Centre parlementaire recrute un(e) agent(e) de projet pour soutenir les activités et superviser la mise en œuvre de son nouveau programme passionnant, le projet Législatures inclusives pour des politiques sensibles au genre (ILPSG), basé dans trois pays d'Afrique (Éthiopie, Ghana et Togo). La description du programme se trouve ci-dessous. 

 

En tant qu'agent (e) de projet, vous travaillerez en étroite collaboration avec les équipes des bureaux locaux en Éthiopie, au Ghana et au Togo et serez chargé de veiller à ce que les programmes nationaux soient mis en œuvre conformément aux règlements d'Affaires mondiales Canada et du Centre. À ce titre, vous coordonnerez les activités inter-projets, fournirez un soutien continu au personnel du pays pour assurer la réalisation du plan de travail annuel.

 

En collaboration avec la directrice régionale et les membres de l'équipe de l'ILPSG, vous participerez activement à l'élaboration du plan de mise en œuvre du programme, ce qui comprend l'élaboration de projets préalables, la planification et la réalisation de missions initiales dans les pays assignés, la collecte et l'analyse de données de base pertinentes et la rédaction de sections du document final.

 

En collaboration avec les bureaux de terrain et les partenaires à l'étranger, vous soutiendrez le développement d'approches et d'outils de cogestion afin d'assurer l'efficacité de la planification, de la mise en œuvre, du suivi et de l'évaluation du programme dans le pays, et vous maintiendrez une vue d'ensemble des développements politiques, économiques, environnementaux et sociaux dans les pays assignés, avec un accent particulier sur la thématique démocratique et inclusive.

 

Vous serez parfaitement bilingue et capable de travailler de manière professionnelle en anglais et en français. Vous relèvez de la directrice régionale pour l'Afrique et la région MENA. Le poste est basé à Ottawa, avec des déplacements potentiels sur le terrain dans les pays (sous réserve de l'évolution des restrictions de voyage liées au COVID-19). Le travail peut être effectué à distance jusqu'à ce que les restrictions d'accès au bureau d'Ottawa soient assouplies. Toutefois, une aide à la réinstallation à Ottawa n'est pas disponible. Le poste est ouvert aux personnes légalement autorisées à travailler au Canada. Une aide à l'obtention d'un visa n'est pas possible.

 

Début du poste : Dès la signature de l'accord de contribution avec Affaires mondiales Canada. (prévue pour la mi-décembre 2021).

 

Durée : 5 ans avec possibilité de prolongation en fonction de la poursuite et du renouvellement du financement des donateurs.

 

  • La date limite de dépôt des candidatures est fixée au mardi le 23 novembre à  23h59.   

  • Veuillez consulter la description complète et définitive du poste sur notre site web https://parlcent.org/fr/categorie/job-posting-fr/

  • Seuls les candidats présélectionnés seront contactés. Les appels téléphoniques sont interdits.

 

Mise en œuvre du programme (en collaboration avec les bureaux locaux) 

  • Participer à la coordination des activités du projet ILPSG, notamment en soutenant la mise en œuvre, le suivi et le compte rendu des initiatives de l'ILPSG dans les pays du projet ;

  • Contribuer à l'élaboration de systèmes, d'outils et de procédures financiers/administratifs efficaces et efficients pour soutenir la mise en œuvre du programme dans les pays du projet ;

  • Diriger la ligne de gestion avec les responsables des bureaux de terrain et assurer un environnement de travail d'équipe collaboratif sain pour garantir des activités et des résultats efficaces et efficients ; notamment en aidant à établir les priorités, en examinant les plans de travail, en coordonnant les processus et en assurant la qualité des produits livrables ; 

  • Soutenir l'élaboration des plans de travail et des budgets annuels au niveau du pays et préparer un plan de travail annuel global pour le projet ;

  • Faciliter et examiner la préparation des TDRs/accords du projet ILPSG et s'assurer qu'ils sont élaborés en utilisant les directives du Parlement et conformément à l'accord de contribution ;

  • Aider les responsables des bureaux de terrain à préparer les rapports d'avancement et les rapports financiers pour leurs projets nationaux respectifs, valider la qualité des rapports et préparer le rapport d'avancement global pour l'ensemble du projet à soumettre à AMC conformément au cycle de rapport ;

  • Examiner les plans de mission des bureaux locaux, les budgets et les rapports de mission pour chaque activité. Pour les missions canadiennes, préparer les plans/budgets et les rapports de mission ;

  • Coordonner la mobilisation de l'expertise canadienne et soutenir les bureaux de terrain dans la mobilisation d'experts locaux pour fournir une formation et un encadrement aux bénéficiaires du pays, selon les besoins des activités du projet ; 

  • Examiner les consultants et les stagiaires sélectionnés pour des activités et des projets donnés, conformément aux lignes directrices et aux procédures du Centre parlementaire et de AMC, et veiller à la qualité et à la rapidité de la prestation ;

  • Pour les consultants canadiens et les participants aux projets, préparer les termes de référence, négocier les termes et conditions et superviser les contrats des consultants et des stagiaires ;

  • Participer à des missions de suivi régulières pour s'assurer que les résultats, les connaissances et les meilleures pratiques découlant de l'expérience du projet ILPSG sont régulièrement saisis et inclus dans les systèmes de GAR et dans les rapports de AMC.

 

EG/ACS+ (une formation sera dispensée)

 

  • Souligner la responsabilité de l'égalité des genres dans les termes de référence des consultants et dans les contrats de consultants ;

  • Demander régulièrement conseil au(x) conseiller(s) en égalité des genres/OSC/expert(s) du projet et les faire participer aux réunions, discussions, communications, prises de décision, suivi et rapports du projet ;

  • Avec les conseillers/experts en matière d'égalité des genres/OSC, assurer la coordination des activités du projet liées à l'égalité des genres ;

  • Établir des liens systématiques entre le retour d'information et les mesures correctives pour ajuster la programmation ;

  • Soutenir l'identification des principales parties prenantes pour représenter les droits des femmes et les questions d'égalité des genres ;

  • Intégrer les principales conclusions de l'analyse comparative entre les sexes dans les résultats du projet ;

  • S'assurer que les résultats en matière d'égalité des genres sont formulés de manière à répondre aux questions de genre dans le contexte spécifique du projet ;

  • Coordonner les résultats en matière d'égalité des genres et rendre compte des progrès accomplis ;

  • Soutenir la mise en œuvre et le suivi du plan d'action dans les différents pays/contextes complexes ;

  • Promouvoir la collecte et l'utilisation de données ventilées par sexes-âge et sensibles au genre et veiller à ce que la participation des femmes et des hommes aux projets soit contrôlée ;

  • Promouvoir une participation significative des femmes et des filles, notamment dans la prise de décision, tout au long du cycle de vie du projet ;

  • Collaborer avec les organisations de femmes qui font progresser les droits des femmes.

 

Gestion des connaissances

  • Avec la directrice régionale, identifier les activités potentielles de partage des connaissances pour permettre aux partenaires, au conseil d'administration et aux membres associés de présenter les résultats du programme et de se connecter aux réseaux mondiaux.

 

Rendement à l'échelle du Centre parlementaire 

  • Contribuer à l'orientation du Centre parlementaire vers l'apprentissage et le savoir ;

  • Participer aux comités et aux événements, le cas échéant.

 

III. CONDITIONS ET ENVIRONNEMENT DE TRAVAIL

Ce poste est basé à Ottawa. Il nécessitera des horaires de travail flexibles et/ou des horaires irréguliers pendant les délais de livraison des projets. Pendant la pandémie de COVID-19, des protocoles de travail à distance sont en vigueur, chacun travaillant depuis sa résidence.

 

IV. CONNAISSANCES, COMPÉTENCES ET QUALIFICATIONS

  • Diplôme en sciences politiques, administration publique, développement international, relations internationales, études africaines ou expérience professionnelle équivalente ;

  • Au moins 2 ans d'expérience dans la coordination de projets de développement international, de préférence dans les pays/régions de responsabilité assignés ;

  • Une expérience de la gestion de projets financés par Affaires mondiales Canada (AMC) est requise ; 

  • Exposition aux approches d’égalité des genres /ACS+ ;

  • Expérience dans le suivi des budgets, la planification du travail et les approches de gestion axée sur les résultats ; 

  • Solides compétences interpersonnelles ;

  • Capacité à travailler au sein d'une équipe dynamique et hautement collaborative dans un environnement axé sur les résultats et le service à la clientèle ;

  • Compétences rédactionnelles concises et claires ;

  • La capacité de travailler dans les deux langues officielles est requise ;

  • Capacité de voyager à l'échelle nationale et internationale.

V. COMPÉTENCES COMPORTEMENTALES DE BASE

  • Respect et soutien des collègues ;

  • Soutenir les membres de l'équipe pour qu'ils respectent la diversité et remettent en question les comportements qui ne sont pas utiles ou qui sont nuisibles ;

  • Établir et maintenir des relations positives, ainsi que des partenariats formels et informels, avec un large éventail de parties prenantes diverses ;

  • Fournir le soutien et les ressources nécessaires au bon fonctionnement de l'équipe ;

  • Tirer parti des relations de travail avec les parties prenantes et les collègues pour établir des liens solides, une coopération et une collaboration ;

  • Recherche activement les perspectives des autres pour assurer l'inclusion et la compréhension ;

  • Modélise une communication interpersonnelle qui invite à la participation et au dialogue futur ; 

  • Encourage la rétroaction et l'utilise comme facteur lorsqu'il s'agit d'envisager des changements personnels ou organisationnels ;

  • Apporter une contribution positive à l'apprentissage organisationnel.

 

À propos du Centre parlementaire

Le Centre parlementaire offre la possibilité de se joindre à une équipe multiculturelle, axée sur les valeurs, très expérimentée, dynamique et en pleine croissance, composée de professionnels du développement international. Nous offrons un salaire et des avantages sociaux concurrentiels. 

Le Centre parlementaire est un employeur qui souscrit au principe de l'égalité des chances. Nous encourageons les candidatures de tous les candidats qualifiés, sans égard au sexe, à l'âge, au handicap, à l'identité sexuelle, à la religion ou à l'origine ethnique.

Des législatures inclusives pour des politiques sensibles au genre

Ghana, Togo, Éthiopie

L'initiative, d'une durée de cinq ans (2021-2025), aidera les parlements partenaires à évaluer de manière adéquate les lacunes pertinentes de leurs capacités et à formuler, de manière transparente et responsable, leurs propres plans détaillés pour renforcer leur capacité à intégrer les aspects de genre dans l'exercice de leurs rôles législatifs, de contrôle et de représentation. 

Suivant une approche holistique d'apprentissage par la pratique, le projet aidera les trois parlements à concrétiser leurs plans en les aidant à appliquer une perspective de genre à des textes législatifs spécifiques, y compris les budgets sur lesquels chaque parlement travaille, ainsi qu'au contrôle parlementaire d'aspects spécifiques du travail des gouvernements. 

Le projet met l'accent sur l'engagement des groupes de la société civile ainsi que des femmes et des filles et sur la prise en compte de leur voix dans le processus décisionnel. En fin de compte, ces expériences permettront de développer et d'institutionnaliser des pratiques et des outils visant à rendre le travail législatif et de contrôle des parlements plus inclusif et plus sensible aux besoins des femmes et des filles. S'engager avec trois parlements dans un effort concerté sera un moyen efficace de soutenir leurs efforts pour devenir plus inclusifs et réactifs, tout en permettant l'enrichissement mutuel et l'apprentissage de leurs expériences respectives. Étant donné que le Ghana, le Togo et l'Éthiopie présentent un mélange de systèmes de gouvernance et de systèmes juridiques différents, leurs expériences peuvent également fournir une occasion d'identifier les leçons apprises, les meilleures pratiques et les modèles qui peuvent être pertinents et utilisés dans toute l'Afrique sub-saharienne.

Le projet devrait avoir un impact direct sur la capacité d'au moins 280 parlementaires, dont au moins 153 femmes, et d'au moins 1000 employés parlementaires, dont au moins 400 femmes. Environ 47 organisations de la société civile représentant les femmes et les filles bénéficieront d'un engagement accru dans le processus législatif et de contrôle, ainsi qu'environ 500 000 femmes et filles, dont la majorité appartient à la catégorie des pauvres et des marginalisés, qui auront l'occasion de partager leurs points de vue sur des textes de loi spécifiques et/ou de fournir un retour d'information direct aux décideurs sur la façon dont leurs vies sont affectées par la mise en œuvre de programmes gouvernementaux spécifiques. Enfin, en aidant les parlements du Ghana, du Togo et de l'Éthiopie à renforcer leur capacité pratique à appliquer une forte perspective de genre dans l'exécution de leurs rôles législatifs et de contrôle. Le projet permettra de mieux comprendre comment les défis de la gouvernance peuvent être mieux abordés pour atteindre les objectifs de la Politique féministe d'aide internationale (PFAI) du gouvernement canadien, ainsi que des objectifs plus larges partagés au niveau international, tels que les interventions en cas de pandémie et les ODD.

 
Location: 
Ottawa
Canada