Conférenciers de la conférence 2014

Biographies des conférencieres

Le Très Honorable Joe Clark

Le Très Honorable Joe Clark a été élu huit fois à la Chambre des Communes du Canada et a servi comme Premier ministre, ministre des Affaires étrangères, ministre des Affaires constitutionnelles et de chef de l'opposition. Depuis qu'il a quitté la politique en 2003, M. Clark a conseillé des gouvernements et leurs commissions électorales en Afrique, en Asie et au Moyen-Orient; il a siégé aux conseils d'ONG et d’entreprises canadiennes et internationales, y compris : le Collège du Pacifique L. B. Pearson, l'Institut d'étude du développement international (McGill), GlobeScan Inc., Triton Logging Inc., Stratus Royalty Corporation, et Meridiam Infrastructure (Conseil de surveillance). 

M. Clark est  Vice- président de la Global Leadership Foundation, membre de l'Inter-American Dialogue et  témoin honoraire de la Commission de vérité et de réconciliation du Canada. Son livre le plus récent est « How We Lead: Canada in a Century of Change ». Il est Compagnon de l'Ordre du Canada et membre de l'Alberta Order of Excellence.

Honorable Christian Paradis

M. Christian Paradis a été élu pour la première à la Chambre des communes en 2006 et réélu en 2008 et 2011. En juillet 2013, M. Paradis a été nommé ministre du Développement international et ministre de la Francophonie. Auparavant, il a été nommé secrétaire d'État (Agriculture) en janvier 2007, ministre des Travaux publics et des Services gouvernementaux, en juin 2008, et ministre des Ressources naturelles en janvier 2010. Il a été nommé ministre de l'Industrie et ministre d'État (Agriculture) en mai 2011. Avant son élection au Parlement, M. Paradis exerçait le droit, spécialisé en droit des sociétés.

Kalpona Akter

Kalpona Akter est la directrice exécutive du Bangladesh Center for Worker Solidarity (BCWS). Kalpona a commencé en tant que travailleuse textile lorsqu’elle avait 12 ans. À l’âge de 16 ans,  elle fut licencié pour avoir tenté d’organisé un syndicat de travailleur dans son usine. En 2001, deux de ses collègues et elle-même ont fondé le Bangladesh Centre for Worker Solidarity (BCWS), qui offre de la formation en droit des travailleurs et leadership pour les travailleurs du textile et milite pour leurs droits. Kalpona ainsi que d’autres membres de BCWS ont été victimes de répression grave pour leur travail - incluant sa détention, ainsi que deux autres dirigeants du groupe, le meurtre d’un des dirigeants,  Aminul Islam, et la révocation du statut juridique de l’organisme – mais la solidarité internationale a permis de gagner la libération de Kalpona et de ses collègues et de retrouver le statut juridique au BCWS. Récemment, le BCWS a apporté son soutien aux victimes de l’effondrement de l'immeuble Rana Plaza, où plus de 1100 travailleurs du textile ont été tuées et plus de 1600 blessés. Ils font pression pour une juste indemnisation de toutes les victimes de la catastrophe et pour que les marques et les détaillants signent l'Accord sur le Feu et la Sécurité des bâtiments au Bangladesh.

Rachelle Anctil

Rachelle Anctil a étudié le développement international à l’Université d’Ottawa, menant à une carrière dans ce secteur. En tant que chargée de programmes à l’EUMC, elle participe au développement de la programmation de cette organisation. Elle a également travaillé comme Chargée de projet et Chef de mission pour SUCO en Haïti. À ce titre, et en réponse au tremblement de terre de 2010 et de la saison cyclonique de 2012, elle a dirigé un certain nombre de projets en sécurité alimentaire. Parmi d'autres expériences, Rachelle a travaillé dans de nombreuses autres initiatives de développement au Sénégal, au Kenya, au Maroc et au Rwanda. Par ailleurs, Rachelle détient une maitrise en administration des affaires (MBA).

Jim Armstrong

Jim est un conférencier en demande qui a rédigé de nombreux articles sur les partenariats internationaux, le développement des capacités, la transformation de la Gestion des ressources humaines et la gestion de la performance. Jim est l'auteur du livre récemment publié « Amélioration du développement  des capacités internationales: zones de promesse » (Palgrave Macmillan, 2013).

 En tant que président du Réseau de la gouvernance ™ (TGN), Jim a mené de grands projets de changement avec des dirigeants nationaux à travers le monde. Avant de commencer TGN en 1991, Jim était chef de service à la ville d'Edmonton, président de la Commission de la fonction publique de la  Saskatchewan, vice-principal du Centre canadien de gestion et directeur général de Conseils et Vérification Canada.

Jac Van Beek

Jac Van Beek est le chef de la direction de l'Association canadienne des conseillers en management (CMC- Canada), depuis janvier 2014. L'Association et ses membres préconisent la désignation CMC et sont dédiés à l'avancement de la profession et offrir les avantages de ces efforts à la communauté du client. CMC- Canada est un membre fondateur du Conseil international des Instituts de conseils en gestion (ICMCI). Il est aussi à temps partiel conseiller stratégique et professeur adjoint de stratégie à l'école de gestion Telfer, à l'Université d'Ottawa. Président du conseil consultatif (chapitre d’Ottawa), il œuvre à l'AIESEC depuis septembre 2005. Son travail consiste à assurer une surveillance et la direction de l’exécutif de la section Université d'Ottawa de l'AIESEC. Il promulgue « une plate-forme internationale permettant aux jeunes d'explorer et de développer leur potentiel ». Pour finir, Jac a été le VP des Programmes et de la Planification de la Fondation canadienne pour l'innovation en plus d’avoir exercé sa profession de consultant dans plusieurs firmes telles que Connecthree Consulting et Deloitte Consulting pour ne nommer que celles-là.

Isabelle Bérard

Depuis novembre 2013, Isabelle Bérard occupe le poste de directrice générale, Gestion de l’Enveloppe d’aide internationale (EAI), à la direction des Politiques stratégiques du ministère des Affaires étrangères, du commerce et du développement. Son mandat est d’assurer l’intégration horizontale des enjeux de programmation soutenus par l’EAI au sein du nouveau ministère. Mme Bérard travaille en développement international depuis 25 ans. Suite à une expérience de 5 ans à titre d'experte-conseil, elle a joint les rangs de l'ACDI en 1993, au niveau des politiques et de la planification stratégique. Sa carrière au sein de l'Agence l'a ensuite menée à travailler dans divers pays d'Afrique, en Haïti, au Pakistan et au Moyen-Orient. Elle s'est penchée sur un large éventail de dossiers dont certains associés aux ressources naturelles, aux réfugiés et à l'égalité entre les sexes. En 2008, elle a représenté le Canada au sein de l'équipe d'évaluation du programme d'aide de la Norvège dans le cadre de l'exercice de revue par les pairs de l'OCDE. Mme Bérard a obtenu un baccalauréat en urbanisme de l’Université du Québec à Montréal et un certificat supérieur en développement international et coopération de l’Université d’Ottawa.

Michael Bitz

Mr Bitz, vice-président de la gestion des finances publiques et de la responsabilité (PFMA) à Cowater International Inc., est un expert chez PFMA avec plus de dix ans d'expérience dans les réformes des systèmes PFMA, les politiques et les lois. Mr Bitz a travaillé pour le FMI, la Banque mondiale et l'ONU, ainsi que le DFID, DFATD, l'USAID et SIDA, entre autres, dans plus de vingt pays. Son travail a joué un rôle clé dans l'orientation des réformes des systèmes financiers et la lutte contre les pratiques qui portent atteinte à l'intégrité et l'efficacité des finances publiques et contribuent à la fraude systémique. En plus de son travail, Mr Bitz a passé sept des neuf dernières années vivant dans les pays africains dont la Tanzanie et la Tunisie avant de revenir à sa ville natale, Ottawa, en mars.

Anna Brown

Anna Brown est l’agente de programme pour l'Afrique et pour la recherche et le développement à l'Association des coopératives du Canada. Elle est responsable de la gestion des projets de l'ACC au Malawi et en Ouganda, ainsi que la coordination de la recherche sur le rôle des coopératives et des caisses de crédit à l’égard de la réduction de la pauvreté. Anna a déjà travaillé à l'étranger à la promotion de l'égalité femmes-hommes dans le mouvement coopératif au Malawi et au Ghana. Elle est diplômée de l'Université Wilfrid Laurier et du programme de Gestion de projets internationaux du Collège Humber.

Stephen Brown

Stephen Brown est professeur de science politique à l'Université d'Ottawa. Ses recherches portent principalement sur l'intersection des politiques et pratiques des pays nordiques et d'autres acteurs internationaux avec la politique dans les pays du Sud. Il a publié de nombreux ouvrages sur l'aide étrangère, notamment celle du Canada, ainsi que sur la démocratisation, la violence politique, la paix et la justice transitionnelle / l’état de droit en Afrique. Il est rédacteur en chef de « Struggling for Effectiveness: CIDA and Canadian Foreign Aid » (Presses de l'Université McGill -Queen, 2012) et est actuellement co - éditeur d'un volume sur la sécurisation de l'aide étrangère (conjointement avec Jörn Grävingholt) et un autre pour repenser l'aide canadienne (avec Molly den Heyer et David Black).

Gavin Buchan

Gavin Buchan est actuellement directeur général intérimaire, la politique de développement, avec le ministère des Affaires étrangères, du Commerce et du Développement. Il s’est dirigé vers le développement en 2012 en passant par le Bureau du Conseil privé, avant quoi il était Directeur, l'OTAN et la politique de l'Afghanistan, avec le ministère de la Défense nationale. Il a passé quinze ans comme officier étranger de service avec le ministère des Affaires étrangères et du Commerce international, y compris les affectations outre-mer à Prague et à La Haye, et un an comme directeur politique à l'Équipe provinciale de reconstruction à Kandahar, en Afghanistan.

Anne Buchanan

Anne Buchanan est une consultante indépendante offrant des services en tant que conseillère, formatrice, facilitatrice de processus, chercheure et écrivaine. Sa méthode d’appui au  renforcement des capacités comprend l’évaluation, l’élaboration de politiques, la pratique, l’orientation stratégique et la formation, en mettant l'accent sur les cultures d'apprentissage éthiques. Anne a développé et facilité des processus à parties prenantes multiples, y compris l'engagement des membres, le dialogue de groupe et l'apprentissage réflectif. En tant que chercheure, analyste et écrivaine, elle a élaboré des codes de déontologie et des normes de pratique, publié de nombreux rapports et articles, élaboré et livré des programmes de formation et des documents d'orientation sur des sujets tels que : les pratiques de gouvernance; l'inclusion, l'égalité, la diversité et la compétence culturelle; les partenariats et la collaboration équitables; les principes pour l'efficacité du développement international; le leadership; la participation du public; et la collecte de fonds éthique. Anne a une maîtrise en éthique publique et des certificats spécialisés, y compris l'éducation des adultes, la résolution des conflits communautaires et l'enseignement d'une langue seconde (anglais).

Daniel Buckles

Daniel Buckles est un facilitateur, évaluateur et chercheur ayant 30 ans d'expérience dans les approches participatives en développement international et engagement communautaire. Dr Buckles est actuellement professeur auxiliaire à l'Université Carleton et consultant indépendant travaillant sur le développement économique en milieu rural et urbain ainsi que la gestion des conflits. Il a travaillé pendant 10 ans pour le Centre de recherche pour le développement international (CRDI). Il était auparavant  chercheur principal et Fellow de la Fondation Rockefeller au Centre international d'amélioration du blé et du maïs (CIMMYT) basé au Mexique. Ses publications récentes incluent un manuel sur la théorie et les méthodes de recherche-action participative publié en 2013 par Routledge au Royaume-Uni, et une étude sur les droits fonciers des peuples autochtones en Inde publiée en 2013 par Cambridge University Press.

Lisa Burley

Lisa Burley est une agente des partenariats principale à la Division des partenariats avec les bailleurs de fonds du Centre de recherches pour le développement international (CRDI). Elle contribue à la conception des programmes de recherche multi-donateurs, fournit le renforcement des capacités aux bénéficiaires du CRDI sur la mobilisation des ressources et contribue à la recherche interne du CRDI sur le partenariat. Son travail récent comprend une publication sur les facteurs qui influencent l'efficacité des partenariats, une évaluation de la performance du CRDI pour évaluer les risques de partenariat, et les implications du discours valeur des ressources pour la communauté de recherche sur le développement. Lisa a 25 ans d'expérience dans plus de 20 pays à travers le monde en développement. Elle détient des diplômes des universités de Toronto et de Dalhousie et en voie d'achèvement d'un certificat d'études supérieures en évaluation de programmes de l'Université d'Ottawa.

Lisa Charette

Lisa Charette est l'analyste pour le secteur des services professionnels de la Direction générale de la fabrication et des sciences de la vie d'Industrie Canada. Elle mène des recherches et des analyses et fournit des conseils stratégiques aux hauts fonctionnaires sur les questions touchant les services à l'industrie manufacturière. Dans ses fonctions précédentes, elle a été analyste des politiques examinant les chaînes de valeur mondiale, l'innovation, les opportunités d'investissement pour les fabricants canadiens, les produits forestiers et le développement économique des Autochtones. Avant de se joindre à Industrie Canada, Lisa était employé en tant qu’agente d’application à l'emploi équitable à la Commission canadienne des droits de la personne. Elle est titulaire d'un B.Com. de l'Université d'Ottawa.

Jim Chester

Jim est un consultant en développement, un évaluateur et un coordonnateur de projet. Il possède une expérience de 20 ans dans les pays émergents et en voie de développement. Les projets qu’il a touchés comprenaient la mise en œuvre de programmes nationaux de renforcement des capacités en gestion des marchés de capitaux liés aux permis de réglementation. Dans son rôle d’évaluateur de l'ACDI, il est responsable de l'analyse financière. Il identifie de nouvelles occasions de projets, monte des consortiums et recrute des experts en approvisionnement pour de nouvelles soumissions.

 Jim, est chef et propriétaire de Canadian & International Project Management Ltd à Oakville, ON. Il travaille avec DevPar Financial Consulting Ltd depuis plus de 20 ans, ainsi que d'autres sociétés. Il est au conseil du RPCDI, au sous-comité des affaires extérieures et de l'éducation,  et co -président du Groupe international d’intérêt du secteur (ISIG) de l'Association canadienne de Consultants en Management (CAMC).

Michael Cocolakis

Michael Cocolakis est gestionnaire de l'infrastructure mondiale pour KPMG Services Conseils. Michael a obtenu un baccalauréat et une maîtrise en économie de l'Université McGill et est un Analyste financier agréé (CFA). Michael possède huit ans d'expérience de travail dans l'analyse économique et financière. Chez  KPMG, Michael a travaillé à un certain nombre d'études qui portent sur de grandes infrastructures et des projets d'immobilisations, y compris l'élaboration d'une analyse de rentabilité de différents modèles de système de train léger sur rail à Edmonton, une analyse des effets économiques d'une extension du métro de Montréal et une appréciation des investissements dans le réseau interurbain de transport ferroviaire de passagers au Canada. Avant de venir à KPMG, Michael a travaillé comme économiste au ministère des Finances et au Secrétariat du Conseil du Trésor du gouvernement du Canada. Au gouvernement du Canada, Michael a travaillé sur les programmes de financement de transport et des infrastructures. Son travail comprenait la rédaction de documents d'orientation tels que des mémoires au Cabinet.

Catherine Coumans

Catherine est coordonnatrice de la recherche et coordonnatrice du programme Asie-Pacifique de Mines Alerte Canada. Prenant une perspective autre que celle fondée sur les droits, Catherine a travaillé en solidarité avec les membres de la communauté, en majorité des peuples autochtones principalement touchés par les sociétés minières canadiennes en Inde, Mongolie, Thaïlande, Indonésie, Philippines, Papouasie- Nouvelle-Guinée et Kanaky - Nouvelle-Calédonie. Catherine a contribué à des rapports sur la comptabilisation du coût complet de l’exploitation minière, des examens d’impact sur les droits de la personne, l'évaluation participative de la santé et de la recherche participative avec les femmes dans des communautés affectées par les mines. Sa recherche sur les politiques et ses écrits sont actuellement axés sur la responsabilité des entreprises (normes, diligence raisonnable, accès aux recours), l'exploitation minière et le développement, et la réforme législative dans le pays d'accueil visant à assurer l'accès à un recours judiciaire et non - judiciaire pour les personnes lésées par l'exploitation minière canadienne outre-mer. 

Anne Delorme

Anne Delorme a un MBA de l’université de McGill et plus de quinze ans de carrière en développement international, au sein du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), le Centre de recherche pour le développement international (CRDI) ainsi que plusieurs organisations canadiennes et internationales.  Elle est actuellement la Chargée de programme Égalité entre les femmes et les hommes à l’AQOCI et la coordinatrice du Comité québécois femme et développement (CQFD) et de la communauté de pratique Genre en pratique.

Laura Dorling van der Oord

Laura Dorling van der Oord a rejoint le Bureau du Directeur exécutif pour le Canada, l'Irlande et les Caraïbes au Groupe de la Banque mondiale en Juillet 2012. Dans son rôle de conseillère, elle maintient ses responsabilités au conseil, en plus de conseiller et de soutenir des clients du secteur public et privé dans la poursuite et la réalisation de projets financés par le Groupe de la Banque mondiale et d’autres possibilités. Entre 2008-2012, elle a fait progresser la gestion des risques de catastrophe mondiaux et a agi au sein de la Banque mondiale en tant que spécialiste des risques de catastrophes et spécialiste principale de la gouvernance. Au cours des années  2004-2008, elle a représenté le Canada en tant que conseillère principale au conseil d’administration de la Banque interaméricaine de développement. Auparavant, elle a travaillé comme diplomate avec le ministère canadien des Affaires étrangères et du Commerce international en tant que chef d'équipe dans la Division du financement international.

Chris Eaton

Chris Eaton a été nommé chef de la direction d’Entraide universitaire mondiale du Canada en 2009. Depuis,  il a renforcé la programmation de l'EUMC en éducation, en compétences liées à l’emploi et en leadership des jeunes et des femmes. Avant de se joindre à l'EUMC, Chris a dirigé pendant quatre ans la Fondation Aga Khan Afghanistan, ayant occupé des postes de direction avec la Fondation Aga Khan Canada à compter de 1999. Chris a passé la plupart des années 1990 sur le terrain, en lien avec le conflit civil et religieux dans le nord de l'Ouganda, au service de l'Organisation néerlandaise de développement. Chris est titulaire d'un baccalauréat en économie politique et d'une maîtrise en sciences politiques, tous deux de l'Université de Toronto.

Benoît Gauthier

Benoît Gauthier est un chercheur et auteur publié en sciences sociales,  spécialisé en  recherche et en intervention stratégique et organisationnelle, ainsi qu’en recherche de marché, évaluation de programmes, recherche sociale appliquée et analyse de politiques. Il est un membre actif de la Société canadienne d'évaluation depuis près de 30 années. M. Gauthier s’est impliqué dans le développement du programme de désignation professionnelle de la Société canadienne d'évaluation depuis 2006, d'abord comme membre d'un groupe consultatif, puis en tant que membre du Conseil d'accréditation, et maintenant en tant que vice -président en charge du programme. Il est « Président élu pour 2014-2016 » de cette même Société canadienne d’évaluation. Évaluateur accrédité, consultant certifié en gestion, et professionnel de recherche certifié en marketing, il est aussi membre de l'Ordre des Administrateurs agréés du Québec.

Joey Hartman

Joey Hartman est le président du conseil d'administration bénévole de CoDevelopment Canada - une ONG basée à Vancouver. Cette ONG relie des syndicats canadiens et des organismes communautaires en partenariat avec des groupes d’Amérique latine qui promeuvent l'amélioration des droits des femmes, des travailleurs, des défenseurs des droits de l'homme et des éducateurs. Joey est également le président à temps plein du Conseil du travail du district de Vancouver.

Stephen Horan

Stephen Horan est directeur général au CFA Institute et co- directeur des activités d'éducation. Avant de se joindre à l'organisation en 2007, il a été un directeur d’Alesco Advisors LLC et analyste financier et économiste légiste en pratique privée, fournissant des expertises et des études d'impact économique. Il a enseigné à l'Université St. Bonaventure. Le Dr. Horan a également servi en tant que gestionnaire de compte côté achat chez Manning & Napier Advisors, Inc. et comme courtier côté vente  chez  Quick et Reilly, Inc. Auteur ou co - auteur de plusieurs livres, il a reçu de nombreuses subventions et bourses de recherche, y compris, en 2012, le Prix Dodd du choix du lecteur.

Harry Kits

Harry Kits est conseiller principal, engagement des entreprises, pour Vision Mondiale Canada. Il a également été conseiller principal en politiques de justice économique pour Vision Mondiale Canada ainsi que le porte-parole de Vision Mondiale sur l'exploitation minière et le bien- être des enfants. Il a participé à l'élaboration de l’approche de Vision Mondiale Canada et de World Vision International sur l’engagement avec le secteur privé, l'exploitation minière et les sociétés minières. Avant d’arriver à Vision Mondiale, Harry a travaillé avec Citizens for Public Justice; il a mené des recherches et des plaidoyers sur les questions des droits ancestraux des autochtones, les réfugiés et la pauvreté au Canada

Henry Knight

Henry Knight est un comptable agréé, fellow de l'Association canadienne des conseillers en management et membre du conseil du Regroupement des professionnels canadiens en développement international (RPCDI). Il préside le sous-comité du RPCDI qui se penche sur les possibilités d’accréditation des professionnels en développement international. Henry a passé la plupart de sa carrière dans le conseil de gestion, en commençant par PS Ross & Partners où il a passé cinq ans à conseiller des institutions financières; dix-neuf années chez Coopers & Lybrand dans une gamme de rôles qui l’ont conduit au titre d’associé en charge du capital financier et du marché; et enfin plus de vingt ans avec DevPar Financial Consulting Ltd, où il est le président et réalise une série de projets dans des pays en voie de développement. Il a été professeur adjoint de commerce à l'Université Saint Mary’s à Halifax pour trois semestres, de 1970 à 1972. Il est auteur et co-auteur de deux livres publiés respectivement par la Société des comptables en management du Canada  et la Société des directeurs des caisses de crédit.

Deb Krizmanich

Deb Krizmanich est la PDG et fondatrice de Powernoodle Inc, une plate-forme intelligente d'informatique en nuage qui permet d’arriver à de meilleures décisions, plus rapides et plus astucieuses. Deb est une femme entrepreneure passionnée par les technologies qui libèrent le potentiel inné des individus et des organisations. Sa carrière dans les technologies de transformation a commencé avec IBM et l’a conduite à cofonder une société de soins de santé sur le Web. Deb a également cofondé Digital Opportunity Trust, une ONG qui relie technologie et leadership chez les jeunes. Financée par IBM, Cisco, l'USAID et l'ACDI, elle a conçu et exécuté des programmes ayant pour but la durabilité des individus, des communautés et des nations d'Afrique et du Moyen-Orient. En reconnaissance de son travail dans l’édification de la confiance comme base culturelle de la transformation, Trust Across America l’a reconnue comme chef d'entreprise digne de la plus haute confiance deux années de suite, soit en 2013 et 2014

Richard Labelle

Richard Labelle est basé à Gatineau, au Québec et compte plus de 32 ans d'expérience dans utilisation des Technologies de l’information et de la communication au service du développement humain, économique, social et durable. Il a effectué des missions dans plus de 57 pays en développement. Il a participé à l'élaboration de stratégies nationales ainsi que sectorielles et organisationnelles et des plans d'action. Il fournit des conseils sur l'utilisation des TIC pour le développement à plusieurs gouvernements et partenaires de développement. Plus récemment, il a mis l’accent sur la promotion du rôle essentiel que les TIC, les technologies intelligentes connexes ainsi que les technologies propres en général peuvent jouer pour le climat et l'action environnementale, afin de passer à une économie verte et un avenir durable.

Jean-Marc Lafrenière

Jean-Marc Lafrenière a débuté sa carrière comme comptable agréé chez KPMG à Winnipeg en 1988. Muté au secteur des services du gouvernement de KPMG à Ottawa, il a acquis sa première expérience de vérification en 1989 examinant un projet subventionné par l'ACDI au Soudan. M. Lafrenière exerce la profession d'examinateur agréé en matière de fraude depuis 1993. Pendant deux ans, il était directeur de la section de vérification judiciaire au Bureau du vérificateur général du Canada. En 1999, il a contribué à l'établissement de l'Unité de lutte contre la corruption de la Banque asiatique de développement (BAD).  M. Lafrenière a passé 9 ans à la BAD, hormis une parenthèse de deux ans pour exercer les fonctions de vérificateur d'enquête à l'UNICEF à New York. Depuis 2008, M. Lafrenière a occupé le poste de directeur, vérification juricomptable et enquêtes spéciale, à l'ACDI, ainsi qu'au ministère des Affaires étrangères, du Commerce et du Développement.

Lai-Ling Lee

Au cours des vingt dernières années, Lai-Ling a occupé des postes de gestion et de consultante pour le Carrefour canadien international, CARE Canada et Médecins Sans Frontières Canada. Elle a dirigé la logistique et les équipes de coordination nationales pour des projets de santé d'urgence de MSF en Géorgie, Indonésie, République du Congo (Brazzaville) et a participé à l'évaluation du rétablissement avec la Croix-Rouge canadienne suite aux inondations au Pakistan en 2010. Depuis 2009, Lai-Ling a été au service international de la Croix-Rouge canadienne à Ottawa et est actuellement conseillère principale aux Partenariats stratégiques.

Mark Lusignan

Actif au niveau international depuis plus de 29 ans, M. Lusignan a une expérience considérable dans la conception, la mise en œuvre et la gestion de l’aide au développement et des projets commerciaux à l’étranger. En tant que directeur aux octrois de subventions et de contributions et à la gestion des marchés, Mark apporte d’importantes connaissances sur les opérations de l’ACDI et des programmes au niveau exécutif, opérationnel et sur le terrain. Auparavant, il a occupé les postes de directeur, opérations commerciales et directeur, politique sur les marchés au sein de l’Agence.

Mary Lynch

Mary Lynch a plus de 35 ans d'expérience professionnelle, dont 25 ans se concentrant exclusivement sur le développement international. Lynch a porté son travail principalement sur le développement du secteur privé, mais l’a également combiné avec le secteur du commerce et en permettant une croissance économique en faveur de la problématique environnementale. Son travail de consultante lui a permis d’aller dans 45 pays en Asie, Afrique, Moyen-Orient, Amériques et Europe centrale et orientale. Elle a travaillé dans le secteur public, le secteur privé et avec les organisations non gouvernementales. Ces missions ont été financées par les partenaires au développement tels que l'ACDI, la Banque mondiale, la Société financière internationale, Danida, Banque européenne pour la reconstruction et le développement, Institut interaméricain de coopération pour l'agriculture et le PNUD. Mary a un doctorat en développement économique du Massachusetts Institute of Technology.

Norman MacIsaac

Directeur général de L’ŒUVRE LÉGER depuis janvier 2011, Norm MacIsaac possède une vaste expérience en coopération internationale, ayant travaillé et vécu en Afrique, en Amérique latine et en Asie.  Il a déjà travaillé à L’ACDI et pour de nombreuses OCI, incluant le CECI, SAP et le Bureau de promotion du Commerce du Canada.  M. MacIsaac est diplômé de L’UQAM et détenteur d’une maîtrise de la Norman Paterson School of International Affairs.  Il a travaillé comme spécialiste en formation, en microfinance et en développement économique.  Il a conçu, dirigé et évalué différents programmes en développement international et il a occupé différents postes de cadre.  Il apprend constamment, souvent par ses propres erreurs et rit beaucoup, souvent de lui-même!

Louise Mailloux

Louise Mailloux est une associée à Goss Gilroy Inc. Elle a une connaissance approfondie de la coopération internationale qui s’étend sur plus de 30 ans dans le cadre des études en anthropologie sociale et le développement et son expérience de travail dans la gestion, la recherche appliquée et le suivi et évaluation de programme de développement international. Elle a plus de 12 ans d'expérience dans l'évaluation des programmes, y compris des évaluations d’impact, des méta-analyses, et des évaluations au niveau des pays et programmes. Elle a également effectué d’autres mandats, y compris les évaluations organisationnelles, des études de données de base, des audits de genre et de la formation pour des organisations bilatérales, multilatérales et régionales et des instituts de recherche tels que l’ODI (Overseas Development Institute) et KIT (Institut royal des tropiques), ainsi que pour des organisations non gouvernementales.

Yemi Makinde

Pour près de 20 ans avant d’embarquer dans le réseau Akada, l'expérience de Yemi  a couvert deux domaines principaux: en tant que consultante en gestion spécialisée dans l'excellence organisationnelle et la performance de l'entreprise, elle a aidé les organisations et les gouvernements à s’améliorer sur différents niveaux. Au cours des dernières années, elle a mis l'accent plus sur l'aide aux PME  ainsi que sur les organismes de développement afin qu’ils puissent réaliser leurs stratégies. Yemi possède également une vaste expérience dans le développement de partenariats et conduit cette stratégie à l’international à des fins non lucratives dans 40 pays travaillant avec 55 organisations partenaires nationales. Yemi est certifiée dans les outils pertinents relié à sa carrière de consultante et est titulaire de diplômes en agriculture, psychologie organisationnelle et d'un MBA.

Jean-Marc Mangin

Jean-Marc Mangin est directeur général de la Fédération des sciences humaines qui rassemble plus de 85,000 étudiants et chercheurs et 80 institutions postsecondaires supportant les sciences humaines. M. Mangin a travaillé plus de 15 ans à répondre aux crises humanitaires avec les Nations-Unies, le gouvernement canadien et des ONG internationales. En 2006, il est devenu le directeur général de CUSO et a mené une fusion avec VSO. En préparation pour le sommet du climat à Copenhague en 2009, M. Mangin a lancé, en tant que son premier directeur général, la Campagne internationale action climat/TckTckTck, une alliance mondiale de la société civile réunissant maintenant plus de 350 organisations internationales et réseaux pour favoriser les transformations nécessaires afin d'éviter les pires disruptions climatiques. Il a vécu pendant près de 10 ans en Asie et Afrique. Originaire du Manitoba, Jean-Marc Mangin a grandi au Québec et a étudié en Ontario et en Colombie-Britannique. Il est titulaire d'une maitrise en sciences politiques de l'Université de Toronto.

Don Martin

Don Martin apporte trois décennies d'expérience pour son rôle de l'hôte de POWER PLAY présenté tous les jours à CTV News Channel. L'un des journalistes les plus respectés sur la colline du Parlement, Martin a couvert la politique au Canada depuis 32 ans sous la barre du National Post et du Calgary Herald avant de rejoindre CTV. Auparavant chroniqueur aux affaires nationales à Ottawa, Martin a écrit régulièrement sur la politique fédérale pour le Calgary Herald et The National Post avec une attention particulière sur l'ouest du pays pour toutes questions couvrant les intérêts de sa province préférée, à savoir l'Alberta. Il a passé les 30 dernières années à couvrir la politique commençant par l'hôtel de ville de Calgary pour passer à la législature provinciale avant de partir pour la capitale nationale en 2000.

Sarah Martin

Sarah Martin est candidate au doctorat à l'Université de Waterloo en gouvernance et  économie politique mondiale. Son intérêt général pour la recherche porte sur l'économie politique mondiale de l'alimentation et de l'agriculture, avec un intérêt particulier pour les interactions entre la finance et l'agriculture. Sarah était chercheure invitée à l’Institute of Agriculture and Trade Policy, Minneapolis, MN et Washington, DC. en 2013.

Carolyn McAskie

Carolyn McAskie est graduée de l’École Supérieure d'Affaires Publiques et Internationales de l'Université d'Ottawa, un membre du conseil d'administration du Centre Pearson et Officier de l'Ordre du Canada. Elle a eu une carrière à l'Agence canadienne de développement international suivie par près d'une décennie de service pour les Nations Unies où elle travailla sa magie dans les affaires humanitaires, maintien de la paix et consolidation de la paix. Elle a été affectée au Kenya avec le Secrétariat du Commonwealth, en tant que haut-commissaire du Canada au Sri Lanka ainsi qu’au Burundi. En tant que déléguée canadienne, elle a joué un rôle important dans les fonds et programmes des Nations Unies, en tant que membre de l'équipe de facilitation de la paix au Burundi et comme envoyée de l'ONU en Côte d'Ivoire.

Rohinton P. Medhora

Rohinton Medhora P. est président du Centre pour l'innovation en  gouvernance internationale (www.cigionline.org), un groupe de réflexion non partisan situé à Waterloo, ON. Les programmes de recherche du CIGI se concentrent sur l'économie mondiale; la sécurité et la politique mondiale; et le droit international. Auparavant, il était vice-président, Programmes de développement international, au Centre de recherche pour le développement international du Canada. Il a obtenu un doctorat en économie en 1988 de l'Université de Toronto, où il a également enseigné pour un certain nombre d'années. Ses domaines d'expertise sont la politique monétaire et le commerce, les relations économiques internationales et l'efficacité de l'aide. Parmi ses publications récentes, on compte des livres co- édités sur la pensée et la pratique du développement, les relations du Canada avec l'Afrique et le rôle du Canada dans le système financier international. Il siège au conseil de l'Institut pour la Nouvelle pensée économique (www.ineteconomics.org), le Partenariat pour la recherche sociale et la gouvernance en Afrique (www.pasgr.org) et l'organisation pour la science et l'environnement START international (www.start.org).

Carol Miller

Carol Miller est actuellement spécialiste de l'évaluation pour le Groupe de connaissances sur la violence sexuelle et sexiste du Centre pour la justice de genre d’Oxfam Canada. Elle a travaillé pendant plus de 20 ans comme chercheure et évaluatrice en développement social auprès d’ONG internationales et d’agences bilatérales et multilatérales. Les postes occupés incluent associée de recherche, Institut de recherche des Nations Unies pour le développement social, Genève; analyste des politiques, ActionAid, Londres, Royaume-Uni; et directrice, Unité de suivi, évaluation, et apprentissage, Oxfam Canada, Ottawa. Elle a enseigné à l'Open University, à l'Université d'Oxford et à l'Institut Monterey d'études internationales. Elle a publié sur les questions liées aux droits des femmes et au plaidoyer en faveur de politiques. Elle est titulaire d'un doctorat (Oxford), d’une maîtrise (London School of Economics) et d'un diplôme d'études supérieures en évaluation de programme de l’École d'administration publique de l’Université Carleton.

Brian Mitchell

Brian Mitchell est le chef de la direction de Trade Facilitation  Canada (TFO), experts en commerce au service  des pays en voie de développement, et est responsable de la gestion stratégique, du développement de nouvelles entreprises et de projets spéciaux depuis 2004. Auparavant, Brian a occupé des rôles dans le secteur privé, en tant que consultant, à titre de chef de la direction financière d’une entreprise canadienne de logiciels cotée en bourse et en tant que directeur des ventes internationales. Brian a également été chargé de cours à l'Université du Sierra Leone. Titulaire d'un baccalauréat en mathématiques de l'Université de Waterloo et d’une maîtrise ès sciences en économie politique de la London School of Economics, il est également membre de l'Institut des comptables agréés de l'Ontario et un Professionnel certifié du commerce international.

Nicolas Moyer

Nicolas Moyer s’est joint à la nouvelle Coalition Humanitaire (CH) en décembre 2007 avec le mandat d'établir un mécanisme de financement humanitaire collectif pour le Canada. Il a mené la formation de la CH dès son départ, comme projet pilote jusqu’à l’organisation d'importance nationale. Il a dirigé le développement des collectes de fonds humanitaires et des communications pour la CH, de mesures pour  responsabiliser les programmes et tous les autres aspects de la croissance de l'organisation.

Avant de joindre la CH, Nicolas a beaucoup travaillé en développement rural et en programmes d'autonomisation des femmes en Éthiopie. Dans ce pays, il a également mis sur pied le Réseau canadien des ONG (CANGO) et édité un journal national. Il est titulaire d'un baccalauréat ès sciences en Économie de l'Université de Montréal et une maîtrise en Relations internationales de l'Université MacQuarie de Sydney, en Australie.

Lauchlan T. Munro

Avant d'être nommé au poste de Directeur de l'École de développement international et mondialisation en juillet 2012, il était Vice-président - stratégie générale et gestion régionale du Centre de recherches pour le développement international de 2008 à 2012. De 2004 à 2009, il était directeur des politiques et de la planification, et chef de cabinet au CRDI. Lauchlan a travaillé longtemps pour l'UNICEF, notamment comme chef de la planification stratégique au siège de l’UNICEF à New York et dans plusieurs bureaux sur le terrain, notamment dans la République Démocratique du Congo, au Zimbabwe, et en Ouganda. De 1985 à 1987, il était membre de la Fonction publique royale bhoutanaise. Lauchlan a obtenu son doctorat de l'Institute for Development Policy and Management à l'University de Manchester.

Julian Murray

Julian Murray est un consultant spécialisé dans la planification stratégique et la gestion de la performance en matière de développement international, principalement pour des clients dans le système multilatéral (ONU et l'OEA). Avant de se lancer dans cette troisième carrière en tant que consultant, Julian était un membre du personnel de l'ACDI depuis 26 ans, période pendant laquelle il a travaillé dans une gamme de postes de programmation et de gestion en Afrique, dans les Amériques, en Asie et Branches multilatérales - ainsi que dans le bureau du président, et sur le terrain au Sri Lanka et en Indonésie. Avant l'ACDI, il a travaillé avec les Nations unies et les ONG en Afrique et en Asie, principalement dans le domaine humanitaire. Il est membre du Conseil de RPCDI et un membre de la Société canadienne d'évaluation, l'Association internationale pour l'évaluation du développement et de l'Institut des administrateurs de sociétés.

Sering Falu Njie

Sering Falu Njie est un statisticien et un professionnel du développement avec plus de 20 ans d'expérience de travail pratique sur ​​les questions de la pauvreté en Afrique. Il a passé 10 ans à travailler au gouvernement de la Gambie, où son dernier poste était directeur général de la Commission nationale de planification. Falu a également travaillé avec les principales ONG internationales, dont Aide à l’enfance et Action Aid dans le domaine de la promotion des politiques. Pendant de nombreuses années, il a été conseiller principal en matière de responsabilité sociale pour la Division du développement social de la Banque Mondiale et l'Institut de la Banque Mondiale. Depuis Février 2009, il est le directeur adjoint aux Politiques avec la Campagne du Millénaire des Nations Unies à New York où il dirige les travaux de politique générale de la campagne ainsi que la coordination de l'initiative pour la rétroaction des citoyens.

Patricia Peña

Patricia Peña est directrice générale pour le développement économique au Ministère  des affaires étrangères, du commerce et du développement du Canada (MAECD). Elle est responsable de la relation institutionnelle et de la programmation du Canada avec le Groupe de la Banque mondiale et d'autres institutions financières internationales. Elle supervise également la politique sectorielle et la programmation mondiale sur la croissance économique, la gouvernance et les ressources naturelles, et assure le leadership de ces communautés de pratique au sein du MAECD. Elle possède une expérience de plus de 15 ans dans le domaine de la gouvernance démocratique à l'échelle internationale. Avant de se joindre à la fonction publique canadienne, elle a travaillé à la Commission électorale du Royaume-Uni pendant 7 ans dans des rôles politiques et de gestion. Elle a siégé à titre personnel en tant qu'expert scientifique pour le Conseil de l'Europe, le Groupe d'États contre la Corruption (GRECO) depuis 2005 et a participé à des évaluations formelles par les pairs de six États membres.

Keith Phillips

Keith Phillips a passé la dernière décennie à ériger et déployer des systèmes d'évaluation et de suivi en informatique en nuage au service des organisations et des communautés. Auparavant, il a poursuivi une carrière internationale en affaires avec Unilever, Gillette et Apple, couvrant l'Afrique, le Moyen- Orient, l’Europe et l’Asie. C'est avec Apple qu'il a développé une passion pour la technologie et son potentiel pour changer la façon de faire en affaires, d’abord en tant que PDG pour le Royaume-Uni puis comme cadre supérieur aux États-Unis. Keith a maintenant sa propre entreprise, QLBS (Quantum Leap Beyond Broadsheets) qui a construit une plate-forme d’informatique en nuage pour effectuer le suivi-évaluation. Ses produits ont renforcé des entreprises à travers le Pacifique et aidé à développer des compétences dans le tourisme, la microfinance, l’évaluation organisationnelle et institutionnelle et l’évaluation des capacités en Europe, en Afrique et en Chine. Il a conseillé Helen Clarke (PNUD) sur l’innovation, parmi d’autres chefs d'État, quand elle était Première ministre de la Nouvelle-Zélande.

Pierre Seïn Pyun

Pierre Sein Pyun,  vice-président aux Affaires gouvernementales, assure les relations gouvernementales canadiennes de Bombardier Inc., Bombardier Aéronautique et Bombardier Transport. Avocat de formation, il possède une importante expérience en commerce international, dont un séjour au gouvernement fédéral. Plus récemment, Pierre a développé et mis en œuvre des stratégies commerciales mondiales du gouvernement canadien à Ottawa. Il a également servi comme diplomate canadien de haut niveau en Chine de 2001 à 2009.

Pierre est diplômé en Common law et en Droit civil de l'Université McGill et a complété un certificat en commerce international à l'Université de Montréal. Il parle couramment le français, l'anglais, le mandarin et le coréen.  Pierre sert au conseil d'administration d'un certain nombre d'associations, dont la Chambre de commerce du Canada. Il siège également au conseil d'administration de la Fondation J. Armand Bombardier.

Fraser Reilly-King

Fraser est analyste des politiques, aide au développement et coopération internationale, pour le Conseil canadien pour la coopération internationale (CCCI), la coalition des organismes à but non lucratif engagés dans le développement international. Il siège au comité de gestion du réseau Reality of Aid en tant que vice-président et est le représentant nord-américain de la Société des OSC pour l'efficacité du développement. Il écrit un blog régulier sur l'aide et le développement pour le Ottawa Citizen. Avant de rejoindre le CCCI, Fraser a travaillé pendant huit ans à la Coalition de l'Initiative d'Halifax (HI), dont la présence canadienne s’est affirmée par la défense de l’intérêt public et l’éducation sur la question de la réforme des institutions financières internationales (IFI) et des organismes de crédit à l'exportation (OCE). Il détient une maîtrise en études du développement de la London School of Economics.

Diana Rivington

Diana Rivington est retraité de l’ACDI, à titre de directrice, Développement humain et égalité entre les sexes. Au cours de son affectation à la mission permanente du Canada auprès des Nations Unies, Elle a siégé au comité consultatif de l’UNIFEM et au conseil d’administration de l’UNICEF. Elle a été une actrice clé dans la participation réussie du Canada à l’effort mondial qui a créé ONU-Femmes. Elle a apporté des contributions significatives à des forums internationaux axés sur l’autonomisation des femmes, y compris en tant que présidente du groupe de travail de l’OCDE sur l’égalité entre les sexes. Elle est une consultante en développement international dotée d’une expertise en égalité femme-homme et en équité sociale. Elle est également  une professionnelle en résidence à la Faculté des sciences sociales de l'Université d'Ottawa avec nomination conjointe à l'Institut d'études des femmes et à l'École de développement International et de Mondialisation. Elle travaille en développement international depuis les années 1970 en tant que professeure, cadre d’ONG, chef de projet, analyste politique, diplomate, et gestionnaire.

Alan Robbins

Partenaire et chef mondial de l'adhésion et des alliances, Alan travaille avec les membres de Devex pour les aider à, comme leur slogan le dit: faire le bien et le faire bien. Membre fondateur de Devex, il continue à servir la santé, la croissance et le bien-être de l'adhésion Devex pour des agences de donateurs, d'entreprises et d'ONG à travers le monde en plus de diriger les travaux dans la création de nouveaux partenariats novateurs dans le développement. De plus, Alan a été directeur adjoint de la division diplomatique du Conseil Exécutif, une organisation à but non lucratif visant à favoriser la compréhension entre le gouvernement américain et la société civile, et de la communauté diplomatique étrangère à Washington, DC. Il a également participé brièvement à la politique du New Jersey et du gouvernement local. Alan a un baccalauréat en sciences politiques et en histoire de l'Université Rutgers ainsi qu'une maîtrise en affaires internationales de l'Université George Washington.

Shelagh Savage

Shelagh Savage, directrice associée aux Partenariats stratégiques, s’est jointe à l'Institut Coady en Juin 2009. En plus d’effectuer de la recherche et de l'enseignement dans le domaine du partenariat,  Shelagh gère les partenariats stratégiques clés de Coady, y compris celui avec le MAECD. Elle est également responsable des programmes de la jeunesse, de la planification stratégique ainsi que du suivi-évaluation et de l'apprentissage. Shelagh a été la partenaire de communautés et d’organisations de la société civile en Asie du Sud, en Afrique de l'Est, en Amérique latine,  aux Caraïbes et au Canada,  ainsi qu’avec des gouvernements et des organisations des Nations Unies telles que l'OIT, l'UNOCHA et l'UNICEF. Elle est également une ancienne membre du Conseil du CCCI.

Shelagh a travaillé de très près avec le CCCI et Equitas sur une collaboration intitulée «Mise en œuvre des Principes d’Istanbul : intégrer l’approche axée sur les droits de la personne  et les partenariats équitables aux programmes de développement ». Cette initiative comprenait un atelier pilote, un guide pour les animateurs et le suivi de l'apprentissage.

Penelope Simons

Penelope Simons est professeure agrégée à la Faculté de Common Law à l'Université d'Ottawa. Sa recherche actuelle est axée sur les implications de l'activité de l'entreprise nationale et extraterritoriale, la responsabilité de l'État dans les violations des droits de l'homme avec la complicité des entreprises, ainsi que les intersections entre l'activité de l'entreprise transnationale, les droits humains et le droit économique international des droits humains. Elle est co-auteur avec Audrey Macklin de « The Governance Gap: Extractive Industries, Human Rights, and the Home State Advantage » (Routledge, 2014). Elle est également co-auteure avec J. Anthony VanDuzer et Graham Mayada de « Integrating Sustainable Development into International Investment Agreements: A Guide for Developing Country Negotiators » (Commonwealth Secretariat, 2013). Penelope enseigne le droit international humanitaire, les organisations professionnelles, le droit international public et un cours sur les sociétés transnationales, les droits humains, l’investissement et le commerce international.

John Sinclair

Après des études en Économie à l'Université de Cambridge, il a suivi une carrière en tant que praticien du développement international, travaillant principalement pour l'ACDI et la Banque Mondiale. Pour ces deux institutions, il a été impliqué dans les questions de politique stratégique ainsi que de sur les questions d'efficacité, comprenant entre autre le processus de décentralisation majeure de la Banque. Il a gradué à l'École de développement international et mondialisation de l'Université d'Ottawa. Il est associé émérite de l'Institut Nord-Sud. Il a travaillé au cours des dernières années en tant que consultant auprès de la Banque mondiale, Banque asiatique de développement, le FIDA, l'UNICEF et la Fondation Ford. Il est maintenant un avocat spécialisé sur les questions de développement, un rôle renforcé par des écrits dans des revues et des journaux.

Ian Smillie

Ian Smillie a vécu et travaillé en Sierra Leone, au Nigeria et au Bangladesh. Il était l'un des fondateurs de l'ONG canadienne, Inter Pares, a été directeur général de CUSO et est depuis longtemps observateur et critique de l'aide étrangère ainsi qu’officier de l'Ordre du Canada depuis 2003. Il a travaillé à l’Université de Tufts et de Tulane et en tant que consultant en développement avec de nombreuses organisations canadiennes, américaines et européennes. Il est l'auteur de plusieurs ouvrages dont « The Charity of Nations: Humanitarian Action in a Calculating World ». Il a servi sur un groupe d'experts du Conseil de sécurité des Nations Unies  conçu pour examiner la relation entre les diamants et les armes en Afrique de l'Ouest et a aidé à développer le Processus de Kimberley. Il a été le premier témoin au procès de Charles Taylor à La Haye et préside l’initiative diamant et développement.

Bianca Suyama

Bianca Suyama est la coordonnatrice exécutive du South-South Cooperation Research and Policy Centre (Articulação SUL) depuis 2011. Avant de co-fonder Articulação SUL, Bianca a passé 5 ans à CARE International UK comme conseillère de la gouvernance en Amérique latine et plus tard en Afrique, où elle également menée les efforts de CARE sur l'efficacité de l’aide/développement. Auparavant, elle a travaillé pour la mairie de São Paulo au sein du Secrétariat du budget participatif et comme éducatrice populaire dans les organisations de base. Bianca a une maîtrise en gestion du développement de la London School of Economics and Political Science. Elle a travaillé et publié sur le sujet de la gouvernance démocratique, les processus politiques de réduction de la pauvreté et la coopération sud-sud.

Jean Symes

Jean travaille au sein de l’équipe Afrique d’Inter Pares et participe à l’élaboration de politiques et de programmes en lien avec les industries extractives et la justice fiscale. Auparavant, Jean a occupé à Inter Pares les postes de coordonnatrice de programmes, directrice des communications et a travaillé au développement du programme en Amérique Latine. Par le passé, Jean a œuvré à la promotion et le suivi des droits de la personne, à l’élaboration des politiques sociales et aux finances.

Ian Thomson

Ian est le coordonnateur des partenariats en matière de ressources et droits à KAIROS: Initiatives œcuméniques canadiennes pour la justice. KAIROS regroupe 11 Églises nationales et autres institutions religieuses au Canada, et 22 partenaires mondiaux en Amérique latine, en Afrique et en Asie-Pacifique, travaillant ensemble pour la justice sociale et écologique. Il a coordonné des campagnes d'engagement public de KAIROS concernant la responsabilité des entreprises et la justice écologique. Il préside également le Réseau canadien sur la reddition de comptes des entreprises (RCRCE), un réseau de la société civile plaidant en faveur d’une législation fédérale pour établir des normes obligatoires en matière de responsabilité sociale des entreprises pour les sociétés extractives canadiennes opérant à l’étranger, en particulier dans les pays en développement. Ian est diplômé d'ingénierie de l'Université de Toronto et l'Université Queen.

Stephanie Tissot

Stephanie Tissot est une consultante indépendante en développement. En 2013, elle a été récipiendaire de la bourse de recherche du Centre de recherche pour le développement international, où elle a travaillé à la division des partenariats avec les donateurs. Sa recherche a porté sur les résultats de développement résultant du partenariat de café avec Tim Hortons et la valeur de l'engagement intersectoriel au profit des organisations et groupes bénéficiaires. Auparavant, elle a assuré la fonction de conseil et de gestion des connaissances du Groupe pour une gouvernance juste, une firme offrant des services pluridisciplinaires en  bonne gouvernance, droits humains, justice, conflits et paix et développement stratégique. Elle est titulaire d’un certificat en responsabilité sociale stratégique des entreprises et en gestion de l'Université McGill, une maîtrise de l’École Norman Paterson des affaires internationales de l'Université Carleton et d'un baccalauréat en relations internationales de l'Université de la Colombie –Britannique.

Elly Vandenberg

Elly Vandenberg dirige les efforts de plaidoyer de Vision Mondiale Canada (VMC). Son approche est basée sur la foi, le concret et le réalisable, ainsi que sur les preuves et la recherche de solutions. Elle coopère avec les gouvernements et les personnes d’influence clés pour mieux comprendre les contextes qui entourent leur prise de décision, afin d'influencer la santé et la protection des enfants et l'aide humanitaire fondée sur des principes. S'appuyant sur le renforcement des relations stratégiques, la recherche, l'analyse, l'intégration du plaidoyer dans la programmation, l'élaboration de politiques, l'influence politique et la sensibilisation du public, elle travaille souvent en coalition avec d'autres groupes canadiens et internationaux.

Richard Veenstra

Richard Veenstra est le directeur général de SUCO – Solidarité Union Coopération.  Il a près de 30 ans d’expérience en coopération volontaire et en développement de partenariats, tout d’abord comme volontaire en Afrique de l’Ouest et ensuite en gérant des programmes pour Jeunesse Canada Monde, Développement et Paix et Carrefour International.  En 2008 il a rejoint le comité de direction du programme de certificat en coopération internationale de l’Université de Montréal où il demeure instructeur et conseiller.  Il a étudié l’anthropologie à l’Université de Montréal et au Centre d’Études Africaines à Paris analysant les stratégies de sécurité alimentaire des ménages burkinabè.   Aujourd’hui, comme directeur général de SUCO, il dirige des programmes en sécurité alimentaire et développement économique en Amérique latine, Haïti et Afrique de l’Ouest.

Pierre Veronneau

M. Véronneau est Consultant en entrepreneuriat social et en développement international. Il a œuvré à SUCO Montréal comme responsable de programmes en Afrique puis comme directeur des opérations.  En 1983, il est co-fondateur d’une ONG appelée l’Organisation canadienne pour la solidarité et le développement  (OCSD) où il agira à titre de directeur des programmes outre-mer. En 1992, il participa à la fusion entre Oxfam-Québec et l’OCSD et devient le Directeur général de cette nouvelle entité qui gardera le nom Oxfam-Québec. M. Véronneau est aussi co-fondateur d’Oxfam International (OI). Il siégea au Conseil d’administration  et au comité de direction d’OI. Ancien président  et trésorier du conseil d’administration du CCCI, il a œuvré aussi comme  Président du conseil d’administration de l’AQOCI, membre du CA et du comité exécutif de Partenariat Afrique-Canada,  administrateur du Fonds de Tsunami Oxfam (350 millions $) et membre du comité de programmation de la Fondation One Drop.

Cam Vidler

Cam Vidler est le Directeur de la Politique internationale à la Chambre de commerce du Canada. M. Vidler conduit le programme de plaidoyer et de relations gouvernementales de la Chambre sur les questions économiques internationales. Il a un passé en commerce, investissement et  politique de développement, ayant déjà travaillé pour le Conseil des affaires Canada-Inde, la CNUCED, la Banque mondiale et l'Institut Fraser. Cam est titulaire d'un BA (Hons.) de l'Université de Toronto et d'une maîtrise en affaires internationales de l'Institut de Hautes études internationales et du développement, de Genève, Suisse.

Dominick Voyer

Dominick est Président et PDG de Sogema Technologies Inc. (STI) et membre du Conseil d’Administration de CRC Sogema Inc. À la tête de STI, M. Voyer dirige l’équipe de gestion et assume la direction stratégique et opérationnelle de l’entreprise de même qu’il est responsable des alliances et partenariats stratégiques de la firme.  M. Voyer a travaillé dans plus de 35 pays en développement durant les 27 dernières années où il a dirigé des projets de gouvernance économique dans le domaine des finances publiques, incluant l’implantation de SIGTSAS, un logiciel moderne d’administration des impôts, installé maintenant dans plus de 24 pays.

Doug Ward

Doug Ward est président du conseil de Radio rurale internationale, à Ottawa, depuis 13 ans. Il a travaillé à CBC en tant que producteur de radio, chef de station, directeur régional du Service du Nord et vice-président, régions. Il a siégé au conseil d'Inter Pares pendant dix-huit ans - six en tant que président. Durant sa présidence à RRI, l’organisme a pris la décision radicale d’intégrer sa gestion globale à une ONG plus grande, l’Entraide  universitaire mondiale du Canada, tout en conservant sa propre constitution, sa collecte de fonds et sa planification. Sous la direction du directeur exécutif Kevin Perkins, RRI est passée d'un effectif de quatre personnes avec un budget de 500,000 dollars, à une dizaine de personnes au Canada et quarante en Afrique, avec un budget de plus de $ 5,000,000.

Alan Wilson,

M. Wilson est un spécialiste expérimenté du développement d'affaires avec plus de 14 années à la tête du développement du commerce international et de conseil pour le compte du secteur privé du gouvernement et d’organisations à but non lucratif. Il se spécialise dans les études de marché et le développement, le renforcement des partenariats, la sous-traitance, et la préparation d'appel d'offres pour les marchés financés par des donateurs , y compris le ministère des Affaires étrangères, du Commerce et du Développement, la Banque mondiale, la Banque asiatique de développement, la Banque africaine de développement, le Département britannique pour le développement international, la Millennium Challenge Corporation, et l'Agence australienne pour le développement international. Son expérience en développement des affaires et projets inclut de l'expérience dans des pays comme le Pakistan, l'Afghanistan, l'Indonésie, Trinité-et- Tobago, la Barbade et les Philippines. Avant de se joindre à Cowater, il a apporté son expertise à plusieurs organisations dans une variété de secteurs qui contribuent avec succès au développement et l’expansion du marché international.

Claire Woodside

Claire Woodside est directrice de Publiez Ce Que Vous Payez-Canada. Claire est titulaire d’une maîtrise en science politique de l’Université Dalhousie, où elle a soutenu une thèse axée sur la mise en œuvre de l’Initiative pour la transparence dans les industries extractives au Nigeria. Elle est actuellement candidate au doctorat à la Norman Paterson School of International Affairs de l’Université Carleton. Sa recherche porte sur les conflits entre les entreprises et les collectivités dans le secteur minier. Avant de se joindre à PCQVP-Canada en 2012, Claire a travaillé et agi comme consultante relativement à une variété de questions liées au secteur de l’extraction pour le compte d’ONG, de laboratoires d’idées, de ministères du gouvernement du Canada et d’universités. Elle a aussi soutenu et conseillé activement PCQVP-Canada depuis son lancement, en 2008.

Rima Zabian

Rima Zabian est une entrepreneure à succès et leader communautaire dédiée à l’établissement de relations, au renforcement de notre tissu communautaire et à la consolidation de la rentabilité. La carrière diversifiée de Rima l’a amenée à 25OneCommunity, une organisation à but non lucratif qui fournit des espace communs de travail et de réunion pour des organismes sans but lucratif créatifs, des travailleurs autonomes, des consultants et des entrepreneurs. En tant que chef de la direction, Rima supervise les activités du centre, les finances et la programmation. Avant d’arriver à 25OneCommunity, Rima a développé des programmes de santé et de bien-être à la fois en tant que consultante privée et en tant que conseillère et coordinatrice. Rima détient des certificats en gestion et en leadership, ainsi que diverses autres certifications. Elle poursuit actuellement un doctorat en psychologie transformatrice à l'Université de Caroline du Nord.