RPCDI-CCCI Conférence 2014 - Note conceptuelle

 

Redéfinir les partenariats de développement : un nouveau rôle pour les Canadiens pour l’égalité et la coopération mondiales

Regroupement des professionnels canadiens en développement international (RPCDI) et Conseil canadien pour la coopération internationale (CCCI)

Conférence annuelle conjointe de 2014 – Note conceptuelle

Vue d’ensemble

Le partenariat est au centre même de la coopération internationale pour le développement. Des principes forts de partenariat, auxquels s'ajoutent  l'engagement à long terme, la solidarité et la citoyenneté mondiales, constituent les éléments distinctifs de la communauté internationale du développement par rapport aux autres acteurs. Pourtant, l’évolution du paysage de la coopération internationale et le large éventail d’acteurs qui occupent maintenant la scène du développement, font en sorte que ces partenariats sont en pleine mutation, une mutation qui pose d’énormes défis.

« Redéfinir les partenariats de développement: un nouveau rôle pour les Canadiens pour la coopération et l’égalité mondiales » est le thème de la Conférence annuelle de 2014 organisée conjointement par le Regroupement des professionnels canadiens en développement international (RPCDI) et le Conseil canadien pour la coopération internationale (CCCI). Pendant trois jours, les membres des deux organismes ainsi que d'autres participants discuteront et amélioreront leurs connaissances à partir des perspectives et des compétences diverses des uns et des autres.

Plus spécifiquement, cette conférence vise à:

  • Etudier les partenariats existants pour l’aide au développement, dans les cadres canadien et mondial, ainsi que l’environnement contractuel;
  • Explorer les différents types de partenariat et identifier quels sont les principes fondamentaux sous-jacents à leur succès;
  • Explorer les façons de construire et d'assurer des partenariats équitables et efficaces;
  • Faire le point sur les opportunités et défis émergeants, et ce que cela signifie pour nos propres partenariats;
  • Renforcer les capacités professionnelles des participants quant aux outils disponibles et aux opportunités financières et contractuelles en lien avec les partenariats, dans l'environnement de l'aide;
  • Identifier des outils et des stratégies pour contrôler, évaluer et rendre compte de l'impact des partenariats;

Qui ?

La conférence réunira à Ottawa des experts du développement, un large éventail de parties prenantes du développement, des responsables clés du MAECD, ainsi que des décideurs et des universitaires pertinents du Canada et de l'étranger, pour discuter de partenariats et commencer à explorer certains des nouveaux principes, outils et pratiques qui émergent en réponse au contexte changeant et aux nouvelles réalités. Il renforcera également les participants sur le plan professionnel en proposant des discussions sur l'accréditation, la technologie de l'information, le financement et les possibilités de contrats, et une meilleure connaissance globale des environnements canadiens et internationaux de la coopération.

Pourquoi ?

En 2015, les Objectifs du Millénaire pour le développement expireront et on devra les remplacer par un nouveau cadre de développement durable. Au centre de ce cadre, l’on trouve la nouvelle vision de l'OMD 8 relatif au partenariat mondial et à la coopération au développement. Au moment où nous planifions cette nouvelle vision du développement, il est important d'examiner ce qui est en train de changer dans le paysage de la coopération internationale, en particulier les partenariats entre et parmi les différents acteurs, y compris les donateurs et les gouvernements des pays partenaires, ainsi que les acteurs non étatiques, comme les parlementaires, le secteur privé et la société civile. Comment faire en sorte qu'un partenariat mondial pour l'après 2015 inspire et promeuve les principes de solidarité, d’égalité et d'équité, l'appropriation démocratique, le respect mutuel et la responsabilité? Qu'avons-nous appris, en tant que communauté, des partenariats antérieurs? Comment amener les nouveaux partenariats à se conformer aux droits de la personne, et en définitive à éradiquer la pauvreté et l'inégalité en route vers la justice sociale? Quelles sont les conditions nécessaires pour que les partenariats atteignent de tels objectifs? Les bons partenariats peuvent-ils aspirer à être plus qu'un simple moyen, pour plutôt devenir une fin? Quel est le rôle du Canada et des Canadiens dans ce grand dessein? Et quelles sont les possibilités pour les Canadiens et les organisations canadiennes d’y participer et de quelle façon?

Quoi ?

Une conférence RPCDI-CCCI conjointe, comprenant les séances plénières suivantes:

  • L'Hon. Christian Paradis, député, PC, Ministre du développement international et de la Francophonie présentera sur le thème « Redéfinir le partenariat dans le contexte canadien ».
  • L'Hon. Joe Clark prononcera un discours intitulé « Redéfinir la politique étrangère canadienne : un nouveau rôle pour les Canadiens pour l’égalité et la coopération mondiales ».
  • Un événement public dynamique, soit un débat ayant pour titre : « Le Canada manque-t-il à l’appel ? Évaluer le rôle du Canada sur la scène internationale » animé par Don Martin, hôte de l’émission “Power Play with Don Martin” sur le réseau CTV, suivi d’un cocktail de réseautage organisé par DEVEX.
  • Une session plénière spéciale avec des panélistes du Sud sur « Les partenariats dans un contexte mondial en mutation » incluant Sering Falu Njie de la Campagne du Millénaire des Nations Unies, Kalpona Akter de Bangladesh Workers Solidarity Center, et Bianca Suyama de Articuaçao SUL, Brésil.